Accueil Accueil       Version imprimable Version imprimable          Partager Partager

17/03/2014

Rallye Le Touquet Pas-de-Calais 2014

Avantage Maurin

Patrick RENZI

Manche d'ouverture du Championnat de France depuis 5 ans, le Rallye Le Touquet Pas-de-Calais rassemblait ce weekend un plateau de 146 équipages et 15 VHC.



Alors que les statistiques donnaient Eric BRUNSON vainqueur de ce rallye (Ford Fiesta WRC), Julien MAURIN et son copilote Nicolas KLINGER, équipés en pneumatiques Pirelli, ont su défendre avec brio leur titre de Champions de France 2013 en remportant cette première manche. Quentin GILBERT, jeune espoir du rallye français, malgré quelques difficultés mécaniques, a prouvé qu'il avait un sacré coup de volant : également chaussé en Pirelli, il a quant à lui décroché la 2ème place.

Julien MAURIN : la force tranquille !
Même s'il n'a pas fait du Championnat de France sa priorité - car Julien Maurin  joue désormais dans la cour des grand en WRC- il n'a pas pour autant mis ses ambitions nationales de côté et cette première manche le démontre bien puisqu'il termine avec plus d'une minute d'avance sur ses concurrents. Avec l'abandon de Jean-Marie Cuoq à l'issu de la première journée, la voie était libre pour Julien qui a su gérer son avance.

"Je savais que ce serait compliqué sur ce terrain sec mais nous avons su gérer notre course. Je savais où je pouvais attaquer pour gagner du temps. Dans les spéciales que j'aimais bien et qui me correspondaient, j'ai pu creuser l'écart. J'avais un super feeling avec l'auto. J'ai roulé propre et vite, en gardant une bonne marge. Ici, il ne faut jamais se déconcentrer. On a vite fait de perdre du temps. Je n'ai pas la pression du Championnat, notre seul objectif était la victoire et on a pu rouler l'esprit libéré", commente Julien MAURIN - Team 2B Yacco.

Gilbert Quentin : une première réussie !
Au Touquet avec la Citroën C4 WRC prêtée par Armando Pereira, c'était un baptême de luxe pour le jeune vosgien de 24 ans, copiloté par Renaud JAMOUL. Julien Maurin avait l'avantage en début de la deuxième journée avec une avance confortable. Les bons temps réalisés vendredi par Quentin Gilbert laissaient présager d'une belle bagarre pour la victoire. Mais des petites erreurs de pilotage ont empêché l'équipage de revenir sur Maurin. Cela n'enlève rien au talent du Vosgien, auteur de 6 scratch sur 14.
         
"Armando Pereira, qui me prête la voiture, et mes partenaires doivent être contents je pense. De mon côté, je suis très heureux de finir deuxième, surtout pour une première avec la Citroën C4 WRC. On est parvenus à signer des bons temps. Ce n'est pas facile de débuter avec une voiture sur un terrain comme celui du Touquet. On a bien travaillé avec les ingénieurs. Je pense que ça me sera bénéfique pour la suite. C'était une bonne formation accélérée de l'apprentissage d'une WRC " commente Quentin Gilbert - Team PH Sport

Le britannique Neil SIMPSON finit premier des S2000 avec sa Skoda Fabia suivi par Romain MARTEL et sa 207 S2000. Emmanuel GUIGOU finit quant à lui premier du groupe N avec sa Mégane RS.

IVALTO, nouveau distributeur de Pirelli Compétition en France était présent sur ce rallye afin d'apporter une aide matérielle aux pilotes (montage, démontage, pressions des pneumatiques) mais également afin d'assurer un suivi technique en conseillant chaque pilote pour exploiter au maximum les qualités des pneumatiques Pirelli.

Les performances de ce weekend démontrent encore une fois que les pneumatiques Pirelli font office de références sur l'asphalte. Les RX9 et RE7 utilisés majoritairement ce weekend, exploités avec de bons conseils techniques, voici la recette du succès ! Pirelli conforte ainsi sa position de référence puisque Julien MAURIN et Pirelli sont à ce jour à 5 victoires consécutives en Championnat de France des Rallyes.

1 - MAURIN Julien Ford Fiesta WRC 1:43:12:7
2 - GILBERT Quentin Citroën C4 WRC +1:13:3
3 - ROCHE Pierre Mini John Cooper Works +3:31:6
4 - BAUD Lionel Ford Fiesta WRC +6:59:6
5 - BAYARD Laurent Toyota Corolla WRC +7:08
6 - BEAUBELIQUE Jean-Charles Ford Fiesta R5 +8:01:3
7 - SIMPSON Neil Skoda Fabia S2000 +9:04:9 (1er S2000)
8 - LEFEBVRE Stéphane Peugeot 208 +9:13:0 (1er 208 CUP)
9 - ROUILLARD Patrick Porsche 997 Cup +9:23:13 (1er GT)
10 - NANTET Gilles Porsche 997 GT2 +9:34:2
12 - KORHONEN Jukka Citroën DS3 R3 +10:12:4 (1er R3)
16  GUIGOU Emmanuel Renault Mégane RS +11:01:4 (1er Gr N)

VHC

Une quinzaine de véhicules historiques de compétition était présents ce weekend.
Hormis les deux premières spéciales courues seulement le vendredi matin par les véhicules modernes, tout le reste du parcours était commun pour les 2 catégories.
Sept équipages ont dû abandonner mais Pascal et Pascale EOUZAN (Ford Escort RS) ont réussi à déjouer les embûches d'un parcours difficile pour décrocher la victoire avec 21 secondes 9 d'avance sur Stanislas Fillette (Opel Manta). Olivier Ponthieu (Renault 11 Turbo) est quant à lui troisième à 4 minutes 32 secondes.
Notez



Recherche





presscar magazine automobile