LMA, le portail de l'actualité automobile

Accueil Accueil       Version imprimable Version imprimable          Partager Partager
focus

12/01/2015

Où vas-tu Charlie ?

La pensée de Mahomet


par Patrick RENZI

Au-delà du drame de Charlie Hebdo et de ses multiples et lâches assassinats, au-delà de l"Islam et des intégristes qui en salissent le sens, au-delà de la liberté de la presse et plus largement de la liberté de pensée qui doivent demeurer les biens les plus précieux d'une vraie République que nous tentons d'être, le moment serait peut-être venu de mettre un peu d'ordre dans les cheminements de certaines idéologies et de dresser quelques constats de responsabilité évidente. Bref il faut savoir raison garder...



Parler d'attentat nous a toujours paru excessif. Nous sommes très éloignés des Tours Jumelles du 11 Septembre et d'autres vrais attentats aveugles que l'histoire récente peut relever dans ses tablettes. Nous sommes ici face à un règlement de compte prémédité que notre surveillance du Territoire n'a tout simplement pas su anticiper, pas su éviter. Aujourd'hui, les Président, Premier Ministre et Ministre de l'Intérieur croient utiles d'intervenir sur les médias affichant les airs graves des Grands Jours et distillant ici et là, les paroles construites de leurs communicants, semant le trouble dans l'opinion publique, alarmant les uns, anesthésiant les autres. Mais ont-ils bien mesuré les risques quand la bise commençait à souffler?

3 réflexions me viennent à l'esprit à cet instant.

La première concerne les menaces qui pesaient sur Charlie Hebdo depuis plusieurs années et plus particulièrement depuis la parution des caricatures de Mahomet et de la Fatwa de condamnation qui avait été émise à leur encontre. Les autorités compétentes n'ont pas pris la mesure réelle du risque repoussant probablement à demain d'éventuelles mesures à prendre. On a tous pu apprécier le courage des 2 malheureux policiers en poste dans les locaux de Charlie… face à la détermination animale des cinglés d'Allah! Un peu maigrichonne, la protection rapprochée....!
La seconde est que les médias surtout TV seraient bien avisés de donner une bien moindre visibilité à un fait qui aurait du rester divers. Informer, oui, ... mais en faire un fond de commerce infâme comme c'est le cas, et nous en rabattre les oreilles à longueur d'éditions spéciales est de bien piètre opportunité. Les assassins tant de Charlie Hebdo ou de la Porte de Vincennes ne méritent que le dédain et la haine. Ils ne sont en rien martyrs d'une quelconque cause religieuse, mais vulgaires déchets d'organisations extrémistes détestables et dangereuses.
La troisième concerne l'identification ultra rapide, trop rapide pour être crédible, des tueurs de Charlie. A peine leurs méfaits accomplis, on en connaissait déjà les identités, la trace et en 48 heures, le dossier était bouclé. Pour un peu, les langues de vipère que nous sommes seraient prêtes à croire que tout cela était bien orchestré.

Il est tellement évident que lorsque les Français sont réunis autour d'une belle et noble cause, par milliers et centaines de milliers, un peu partout en France, tous traumatisés par les images brutales que leur vomissent les écrans, ils ne pensent plus aux différentes carences de leur vie quotidienne. Plus de chômage, plus de grèves des médecins désormais annihilées, plus de pouvoir d'achat désastreux, plus de SDF, tout va bien…. Même l'ami Pelloux a perdu sa verve! Charlie aurait-il sauvé la France?

Toute cette mise en scène politico médiatique donne la nausée.

Vous saviez, Mesdames et Messieurs les Gouvernants, qui faisaient quoi? Les risques, les menaces, les noms. Les services américains vous avaient donné les bonnes infos alarmistes. Mais beaucoup trop de laxisme occupe vos actions déplorables depuis tant d'années. Nous le disons, nous le répétons… La France n'a pas besoin d'amateurisme à sa Tête. Les Français méritent mieux que l'à peu près de vos attitudes et l'utopie de votre idéal social. A cause de vos incohérences et de vos hésitations malsaines, vous avez mis en danger plusieurs de vos concitoyens au point de les laisser périr sans raison.
Une fois encore, c'est le RAID et le GIGN qui ont fait le job et réparé vos erreurs de jugement au prix de leur vie, mais de cela vous vous moquez éperdument, même si, à présent, vous n'en finissez pas de remercier leur compétence... et pour cause.  Comment pouvez-vous avoir la prétention de mettre de l'ordre au Mali, en Irak ou ailleurs, alors que vous êtes incapables de maintenir la sécurité du Territoire? Plus facile de déverser vos discours stériles que de juguler les menaces lancées par l'Etat Islamique.
Aujourd'hui, l'heure est au bilan peu glorieux. Et même si les plus emblématiques assassinés de ces derniers jours s'appellent Cabu, Charb ou Wolinsky, il y a les autres qui ne valent pas moins, car face à la tuerie, un mort en vaut un autre.
Acte anti sémite ou attaque à la presse, le terrorisme est la réponse des Djihadistes aux combats que la France a engagés sur les différents terrains du Mali et d'ailleurs. La riposte, la vengeance de ces fous d'Allah et de leurs mains armées dont on a savamment reprogrammé le peu de neurones qu'ils ont.  C'est la Guerre. Et par temps de guerre, il y a des morts. Si on ne veut pas de morts, on ne fait pas la guerre... Pourquoi avoir mis la France aux avant-postes et pris autant de risques face à cette nébuleuse islamique dont vous ne maitrisez que bien peu de choses? Pourquoi ne pas avoir simplement intégré une force multinationale dûment mandatée par l'ONU? Mais il fallait aussi préserver certains de nos intérêts dans des régions du Monde où la force fait loi. Une fois de plus, nous avons été en dessous de tout. Une fois de plus, nous n'avons pas su faire face et donner le spectacle de peur et de crainte que les assassins cherchent à provoquer et dont ils tirent satisfaction en jouissant. Daech veut nous détruire de l'intérieur en semant le trouble dans nos esprits, en opposant les différentes communautés qui composent nos sociétés et nous plongeons dans ce piège les doigts dans le nez.
Alors oui, même si je n'en partageais pas forcément toute la ligne éditoriale de Charlie Hebdo, même si je trouve qu'ils auraient pu lever le pied sur certains sujets tendancieux ou sensibles, je me dois d'être Charlie, car personne n'a vocation à mourir sur l'autel de l'intolérance qu'elle soit des mots, des dessins, des religions, des pensées.

A cause de gouvernants incapables d'anticiper et de gérer, dans ce domaine comme dans d'autres, des hommes et des femmes ont été froidement abattus. Pas par hasard, comme c'est le cas dans les vrais attentats où les terroristes tuent à l'aveugle, mais en choisissant parfaitement les cibles. Ce n'était donc pas un attentat, mais un véritable règlement de compte à la Sicilienne, une exécution en règle.
A regarder les journaux télévisés, il n'y a plus, en France, d'autres actualités que ces évènements auxquels on devrait réserver une information minimale. Non pas parce qu'ils ne comptent pas, car ils sont majeurs, juste parce qu'en les relayant en boucle comme c'est le cas, les médias font le jeu des terroristes en leur offrant une vitrine qu'ils ne méritent en aucun cas.
Nous avons déclaré la guerre à Daech qui va nous le faire payer. A nous de déployer nos forces armées, nos compétences et notre détermination pour faire face à ce fléau prévisible. Il nous faudra repenser notre sécurité face à des kamikazes téléguidés par des forces du mal. Espérons simplement que les futures prises de position de nos dirigeants seront enfin à la hauteur des enjeux. Face à nous, les cinglés d'Allah ne sont pas des manchots. Ils tirent et réfléchissent après… quand ils réfléchissent… A voir le peu de sérieux apporté dans le plan de repli des exterminateurs de Charlie, on se serait cru revenu à l'époque du Rainbow Warrior… Beaucoup d'amateurisme dans la démarche, car il n'est pas stupide de penser, qu'après leurs détestables méfaits, de vrais virtuoses de la gâchette se seraient mis au vert sans se faire renifler au bout de quelques heures…
Aujourd'hui, la justice est passée. Taubira ne pourra pas intervenir pour une peine allégée et aucun risque de libération anticipée… Ouf! Le RAID d'un côté, le GIGN de l'autre, ont sauvé l'honneur de la République. Mais qu'en pense le Prophète?
 


Notez

Tags : charlie, mahomet
< >

Mardi 31 Octobre 2017 - 21:14 BMW X2

Vendredi 5 Mai 2017 - 11:40 Nouvelle Peugeot 308

édito | les news en live | focus | essais | les coups de Massu | reportages | nostalgie | éco green | évasion | biblio | kiosque


le magauto magazine automobile