LMA, le portail de l'actualité automobile

les news en live

04/03/2015

Nissan repense la ville avec son concept Sway


Design agile et athlétique, concept innovant : en appliquant ces principes, Nissan a inventé les crossovers, avec les QASHQAI et JUKE. Ces deux pionniers, best-sellers de Nissan en Europe, ont fortement marqué le paysage automobile.



Dévoilé au salon de Genève, le concept-car Sway donne un aperçu de ce que pourrait être une future génération de citadines Nissan, si ce design radical était appliqué à une citadine européenne. C'est un concept-car correspondant aux goûts de la clientèle européenne : il se veut désirable et dynamique.

La Sway entend bousculer le segment des citadines, traditionnellement l'un des plus conservateurs du marché. Avec ses courbes marquées, sa face avant imposante, son habitacle à la fois sobre et moderne mais aussi ses harmonies de couleurs, cette étude affiche un design audacieux et chargé d'émotion.

Il s'en dégage un dynamisme inattendu sur ce segment. L'habitacle, par exemple, applique des techniques que l'on rencontre plus généralement en architecture industrielle. C'est le cas par exemple des éléments structurels en aluminium évoquant à la fois la simplicité et la robustesse. C'est également le cas avec les détails intérieurs ou le choix des coloris et matières associées.

Parallèlement, l'extérieur combine quatre éléments de design distinctifs. Calandre en « V », toit flottant, projecteurs en forme de boomerang et custode relevée façonnent un design typique des derniers produits & concept-cars de  Nissan. Ces traits de caractêre se retrouvent ainsi sur le Concept Nissan LANNIA présenté au salon de Pékin 2014, mais également sur le nouveau Nissan MURANO lancé récemment aux Etats-Unis. Avec la Sway, c'est la première fois que ce nouveau langage stylistique s'exprime sur une étude de style au format d'une citadine. Les futurs modèles Nissan, dans différents segments de marché et régions du monde, suivront cette orientation.

La ligne de caisse de la SWAY commence au niveau de la calandre en « V », positionnée entre les doubles boucliers en « V ». La calandre constitue le point de départ d'une ligne de contour marquée qui surplombe le capot et les roues avant. Cette ligne plonge ensuite jusqu'au milieu des portes avant. Elle remonte ensuite vers l'arrière, conférant au profil latéral du véhicule un aspect très dynamique, jamais vu sur un concept de ce gabarit.

La calandre en « V » est encadrée d'optiques en forme de boomerang. Ce sont les projecteurs eux-mêmes qui constituent la signature lumneuse. Les LED à l'intérieur donnent l'impression d'une paire d'yeux qui vous regarde.

Les feux arrière à signature boomerang sont tout aussi spectaculaires. Le design de l'arrière est par ailleurs renforcé par les doubles sorties d'échappement trapézoïdales. Celles-ci émergent de part et d'autre de la plaque d'immatriculation.

Grâce à un léger mouvement ascendant, la custode entre la porte et le toit flottant est réduit à sa plus simple expression. Pour faciliter l'entrée et la sortie des passagers, ce concept-car est dépourvu de montant central, et bénéficie de portes arrière à ouverture inversée.

Autre élément du nouveau langage stylistique de Nissan, le toit flottant : le toit en verre panoramique est encadré par une structure étendue en forme de C. Il part des montants de pare-brise et se prolonge jusqu'au hayon. Sur le concept-car, cette structure est soulignée par une teinte orange contrastant avec la couleur gris Aurore Bleuté de la carrosserie.

L'habitacle fait appel à un bleu foncé profond, associé à des tons orange et ivoire. L'ensemble est contrasté, en harmonie avec la carrosserie. Cette harmonie de couleur donne une sensation d'unité au concept Sway.

Le concept-car Sway de Nissan adopte un tableau de bord en forme d'aile « T », assurant une grande simplicité visuelle. Résultat, un habitacle où la fonction prédomine et où rien n'est utilisé à titre purement décoratif.

Les éléments structurels, par exemple, apparaissent bien comme des éléments structurels. Les poignées de portes sont conçues comme parties intégrantes de supports aluminium apparents. Même le volant trois-branches est empreint d'une simplicité de « retour à l'essentiel », avec une partie inférieure carrée et des branches en aluminium.

Le conducteur n'a sous les yeux que deux cadrans afin d'aller à l'essentiel lors de la conduite. Toutes les autres fonctions sont regroupées sur une grande tablette trapézoïdale implantée au centre de la planche de bord, visible et utilisable aussi bien par le conducteur que par le passager avant.

Les sièges légers sont dotés d'une structure en aluminium, là encore apparente. Ils sont recouverts d'un tissu façon daim, ponctué d'une matière à effets nacrés.

« Pour nous, la SWAY perpétue notre tradition de remise en question du statu-quo sur les segments traditionnels en apportant quelque chose de nouveau, d'original et de saisissant à l'instar des QASHQAI et JUKE..

Avec ce nouveau concept-car pour Genève, nous souhaitons montrer comment Nissan pourrait apporter de nouvelles idées sur le segment des citadines », explique Shiro Nakamura, Senior Vice President, Design and Chief Creative Officer, Nissan Motor Co., Ltd.

 

Paul Willcox, Chairman Nissan Europe, a ajouté : « La marque Nissan est synonyme de réflexion audacieuse et novatrice sur le marché automobile européen et dans le reste du monde. Et notre croissance en Europe est portée par de nouveaux produits remarquables, définis par un design remarquable. Etude de style, la Sway souligne l'importance du design aux yeux de Nissan pour développer notre image de marque et stimuler notre croissance ».


Notez

dans la même rubrique...
< >

Mardi 19 Juin 2018 - 13:26 Epoqu'auto souffle ses 40 bougies

édito | les news en live | focus | essais | les coups de Massu | reportages | nostalgie | éco green | évasion | biblio | kiosque



le magauto magazine automobile