LMA, le portail de l'actualité automobile
LMA le mag'

Accueil Accueil       Version imprimable Version imprimable          Partager Partager

15/11/2017

La vente Osenat d'Epoqu'auto Lyon


Une des plus grandes collections de Cadillac jamais d'être mises sous un marteau seront aux côtés d'une célèbre collection de voitures classiques américaines et européennes à Maastricht le 10 Janvier prochain.



Pour la cinquième année consécutive, la Maison de Vente OSENAT organisait la vente officielle du Salon Epoqu’Auto à Lyon le 12 novembre.
 
Ce fut foule des grands jours. Certes l’augmentation de la fréquentation du salon y est pour quelque chose mais les quelques 400 places assises pour assister à la vente furent toutes occupées tout au long de la vente, plusieurs centaines de personnes devant rester debout aux abords de la scène. Un véritable ballet se déroula devant les nombreux acheteurs présents et les spectateurs heureux ! A la manière des grands shows, chaque voiture était présentée individuellement devant le public, poussée par de jeunes commis en gants blancs.
 
Des résultats à la hauteur de la réputation de la maison OSENAT
 
Après la courte vente d’Automobilia sur la marque Berliet, le local de l’étape, de mascottes et divers lots, dont l’enchère maximale fut atteinte par un lot de médailles en argent massif de plus de 6 kilos du Médailler Franklin à 3300 €, ce fut le tour des belles automobiles ...
 
Défenseur reconnu du patrimoine, Maitre Jean-Pierre OSENAT présentait, comme à son habitude, de nombreux véhicules d’avant-guerre qui furent tous vendus à une exception près, et de nombreuses voitures de l’immédiat après-guerre.
 
Au total plus des 2/3 des lots présentés ont trouvé preneur, et les négociations after-sales ont comme d’habitude lieu pour quelques lots ....
 
L’enchère phare fut atteinte sur une magnifique Ferrari Dino 246GT de 1972 adjugée 252 000 €.  Une manière comme une autre de participer au 70ème anniversaire de Ferrari célébrée par Epoqu’Auto.
 
A noter l’excellente enchère atteinte par un cabriolet Peugeot 404 de 1965, injection, roues Robergel et levier de vitesse au plancher à 53400 €. Il y a également eu des enchérisseurs  futés tels ceux qui se sont porté acquéreurs d’une Sunbeam Alpine S2, révisée, CT validé, reste une peinture à faire pour 10 200 € ou une impressionnante Oldsmobile Toronado de 1967 dans un état parfait, prête à prendre la route pour 24000 € ou encore une  sympathique Volkswagen Coccinelle 1303 de 1973 à 3600 €.
 
A la fin de la vente, Maître Jean-Pierre Osenat a précisé « Je suis très heureux de revenir à Lyon chaque Année pour cette vente dans le cadre du salon Epoqu’Auto. Cette fois-ci encore, le public fut très nombreux mais surtout les acheteurs se sont présentés en nombre. Les estimations de nos experts étaient parfaitement en ligne avec le marché expliquant une très belle vente avec un très bon taux de réussite ».

Quelques résultats :
Les avant-guerres
  • Ford T  1924                                               12000 €
  • Sears Model J 1909                         14400 €
  • Renault Type AG 1909                    27600 € , un authentique Taxi de la Marne
 
Les Années 50 :
  • MG TF 1954                                     32400 €
  • Traction 15/6 1953                        50700 €
 
Les Années 60 :
  • Chevrolet Corvette C2 Stingray     44400 €
  • Volkswagen Combi 1960 11 fenêtres       50400 € – à l’état de neuf
  • Triumph TR3A 1960                       32400 €
 
Les Rolls Royce :
  • Rolls Poyce Phantom V 1963         99600 €
  • Rolls Royce Silver Shadow 1976 1976     24600 €
 
Mais aussi, Ferrari Mondial 3,2l 1991 à 39600 €, Porsche 928 GT 1989 à 42000 €, BMW M3 E30 à l’état de neuf 64800 €.
 
Patrick RENZI
Notez


Dans la même rubrique :

reve-et-prestige