LMA, le portail de l'actualité automobile

Accueil Accueil       Version imprimable Version imprimable          Partager Partager

30/11/2015

Grand Prix d'Abu Dhabi

Final un peu fade

par Raphaël OLIVIER

Abu Dhabi - Pour le dernier Grand Prix de la saison, la F1 aurait mérité un feu d'artifice final plus dynamique, plus palpitant, bref, du spectacle. De spectacle, en cette fin d'après-midi, la course n'en a pas dévoilé, juste une victoire de Rosberg, une de plus.



Depuis son sacre, le Roi Lewis fait la gueule et supporte mal de devenir le dauphin de Nico, incapable de gagner une course, au point de jouer les troublions dès qu'il en a l'occasion. Pas top comme attitude d'autant qu'il a raflé la mise et les lauriers. Comme quoi, on peut être champion et mauvais gagnant. A moins que les consignes de l'écurie favorisent l'ami Rosberg. Pas facile de déceler le vrai du faux dans une jungle où la parole est d'or…
 
Une fois de plus, Nico Rosberg a pris le meilleur aux essais devant son coéquipier. Raïkkönen place sa Ferrari juste derrière, celle de Vettel étant remisée en fond de grille, comme la Lotus de Grosjean qui a du changer sa boîte.

 

17 heures… heures locales… alors que le soleil ne va pas tarder à raser l'horizon, le dernier feu s'éteint sur ce magnifique circuit de Yas Marina, le plus beau sans aucun doute et Rosberg prend un excellent départ tandis que derrière, c'est un peu l'affolement au point de voir Alonso harponner Maldonado qui doit abandonner. A la fin du T1, on trouve dans l'ordre Rosberg, Hamilton et Raïkkönen. Dans la T3, Kviat et Bottas sont en chasse pour sauver une 4ème place au Championnat. Grosjean se lance dans une remontée step by step. Et Alonso ne va pas tarder à hériter d'une pénalité suite à l'accrochage du 1er virage. Dure saison pour l'Espagnol qui n'est pas sûr de remettre le couvert l'an prochain. Certains évoquent une année sabatique… Pas forcément une idée de génie, McLaren étant conscient que le moteur Honda est aux abois. Au T9, Bottas quitte son stand à la hussarde sans voir Button qui arrache l'aileron de la Williams. Grosse erreur de Williams, impardonnable à ce niveau et 5 secondes de pénalité pour Bottas.
 

T11, Hamilton s'arrête déjà pour un changement pneus, laissant Vettel qui a fait une remontée exceptionnelle, prendre la P2 derrière la Mercedes de Rosberg. Hamilton profitera d'une petite erreur de Vettel pour récupérer son bien lors du T14. Vettel qui a beaucoup tapé dans ses pneumatiques et qui doit raisonnablement prendre la décision de laisser passer Kimi et la seconde Ferrari. Au T18, Grosjean occupe déjà la P6. Joli performance pour le dernier GP de Romain chez Lotus. La nuit tombe peu à peu et les centaines de projecteurs illuminent la piste, donnant un peu plus à ce lieu magique une dimension exotique supplémentaire. Les Emirats affichent ici toute leur puissance financière et ses excès… Les dollars pullulent…

 

Il faudra attendre le T24, pour voir Vettel repasser à son stand pour le changement de ses pneus. Une preuve de plus si besoin en est que ce pilote maitrise parfaitement sa monture. Il aurait probablement pu en faire plus, mais Pirelli a du fixer certaines limites pour ne pas réitérer certains incidents passés. Les records du tour s'égrainent au hasard des tours, Vettel, Hamilton, Rosberg, ce dernier assurant son second changement pneus au T31. On aurait pu penser qu'Hamilton suivrait au tour suivant, mais l'anglais a dans l'idée d'aller jusqu'au bout avec ses enveloppes qu'il gère au mieux.
 
T33, le moment pour Raïkkönen de repasser au stand et de laisser la P3 à son ami Vettel. Le pilote Ferrari laissera de nouveau Raïkkönen filer vers un podium dès le T37. Bel esprit d'équipe sur lequel certains reviendront dans le paddock…  Hamilton aura tenté, mais le stand a dit non. Dommage pour le sport et le spectacle. Personne ne saura si l'anglais aurait pu jouer le drapeau à damiers. Un jeu de hasard qui ne sera pas partagé par Toto Wolf qui invitera son pilote à rentrer dans le rang… dans le T42, enlevant ainsi toute chance de gagne au Champion du Monde… Mercedes mise sur un ultime doublé, l'important n'étant pas l'ordre de ses pilotes.
 
Malgré un moteur en fin de seconde vie, Rosberg gère sa course en leader, ayant manifestement digérer les leçons de quelques optimismes passés. Romain Grosjean saura prendre la P9 à Kviat récupérant ainsi quelques précieux points, donc de précieux dollars pour l'écurie. T55: Rosberg franchit la ligne d'arrivée devant Hamilton et Raïkkönen. Un podium sans surprise pour une course somme toute ordinaire. Trop peut-être…

L'AVIS DE PIRELLI

Comme toujours, Abu Dhabi fut le cadre d’une course très tactique au cours de laquelle Mercedes - et Nico Rosberg en particulier - ont contrôlé les événements à la perfection. J’adresse mes félicitations à cette équipe extraordinaire qui a dominé cette saison comme aucune autre ne l’avait fait dans toute l’histoire de la Formule 1. L’usure et la dégradation des pneumatique est restée sous contrôle, en dépit de l’usage ici des deux types de gommes les plus tendres disponibles. Cela nous a permis d’assister à de très belles batailles en piste jusqu’au bout de la course. Notre saison 2016 débute dans 48 heures, mardi, par une séance d’essais de 12 heures, au cours de laquelle nous testerons le nouveau Pirelli Ultrasoft de 2016 ainsi qu’une nouvelle structure.

 

 
CLASSEMENT DU GP DE RUSSIE  
  PILOTES ECURIES TEMPS
1 N.Rosberg Mercedes 1:38:30.175
2 L.Hamilton Mercedes +8.271
3 K. Raïkkönen Ferrari +19.435
4 S.Vettel Ferrari +43.700
5 S.Perez Force India +1:03.952
6 D.Ricciardo Red Bull Racing Renault +1:05.010
7 N.Hülkenberg Force India +1:33.618
8 F.Massa Williams Mercedes +1:37.751
9 R.Grosjean Lotus Mercedes +1:38.201
10 D.Kvyat Red Bull Racing Renault +1:42.371
11 C.Sainz Toro Rosso Renault +1:43.525
12 J.Button McLaren Honda +1 tour
13 V.Bottas Williams Mercedes +1 tour
14 M.Ericsson Sauber Ferrari +1 tour
15 F.Nasr Sauber Ferrari +1 tour
16 M.Verstappen Toro Rosso Renault +1 tour
17 F.Alonso McLaren Honda +2 tours
18 W.Stevens Marussia Ferrari +2 tours
19 R.Mehri Marussia Ferrari +2 tours
20      
ABANDONS    
  P.Maldonado Lotus Mercedes  
       
       
       
       
       
MEILLEUR TOUR EN COURSE  
T44 L.Hamilton Mercedes 1:44.517
CLASSEMENT DES PILOTES F1  
Rang Pilotes Points  
1 L.Hamilton 381  
2 N.Rosberg 322  
3 S.Vettel 278  
4 K.Raïkkönen 150  
5 V.Bottas 136  
6 F.Massa 121  
7 D.Kvyat 95  
8 D.Ricciardo 92  
9 S.Perez 78  
10 N.Hülkenberg 58  
11 R.Grosjean 51  
12 M.Verstappen 49  
13 P.Maldonado 27  
14 F.Nasr 27  
15 C.Sainz Jr 20  
16 J.Button 14  
17 F.Alonso 11  
18 M.Ericsson 9  
19 W.Stevens 0  
20 R.Mehri 0  
CLASSEMENT DES CONSTRUCTEURS F1  
1 Mercedes 703  
2 Ferrari 428  
3 Williams 257  
4 Red Bull 187  
5 Force India 138  
6 Lotus 78  
7 Toro Rosso 69  
8 Sauber 36  
9 McLaren 25  
10 Marussia 0  
 
 
Notez



Recherche





le magauto magazine automobile