Le quatrième meeting de la saison du Championnat organisé par la FFSA Academy s'est terminé sur une course particulièrement animée aux avant-postes. A l'extinction des feux, Nicky Hays s'est montré le plus incisif, bondissant depuis sa 5e place sur la grille. "A Lédenon, le premier tour est très important et j'étais déterminé à gagner d'entrée le plus de place possible," commentait le Californien. "A l'intérieur, à l'extérieur, j'ai pu doubler trois pilotes et boucler le premier tour en deuxième position. Je me suis collé dans les échappements de Hadrien David et j'ai trouvé l'ouverture quelques virages plus tard. J'étais très rapide, ce qui m'a permis de filer vers la victoire. Les réglages étaient parfaits, j'ai gardé des pneus en bon état, puisque je signe le meilleur temps en course dans l'avant-dernier tour !"

Intenses affrontements pour le podium

Dans le peloton de chasse, un haletant mano a mano a duré quasiment toute la course entre Hadrien David, Reshad De Gerus, Enzo Valente, Isack Hadjar et Victor Bernier. Loin d'être aussi à l'aise que dans la Course 1 après laquelle il a dû monter un pneu de la course précédente, Hadrien David se montrait très vite en difficulté face à Reshad De Gerus, son rival au championnat. Si Hadrien s'efforçait de résister, le pilote réunionnais insistait et les deux monoplaces finissaient par se toucher. De Gerus perdait de précieuses places dans la bagarre et David écopait d'une pénalité (passage par les stands obligatoire).

La course ne baissait pas pour autant d'intensité, avec des luttes farouches qui s'engageaient entre Valente et Hadjar d'un côté, ainsi qu'entre De Gerus et Bernier. Il fallait attendre le tout dernier tour pour assister à deux ultimes dépassements qui figeaient définitivement la hiérarchie. "Je suis très heureux de ma course et de cette 2e place," déclarait Isack Hadjar, visiblement ravi de sa prestation. "En partant septième, il a vraiment fallu se battre et réussir plusieurs dépassements pour aller chercher ce résultat. On a bien travaillé avec la FFSA Academy et le set-up qu'on a défini était parfaitement adapté aux conditions de piste." Après sa victoire à Spa, Hadjar confirme sa montée en puissance et reste leader des Juniors suite à ce nouveau succès dans cette catégorie.

Suspense préservé au championnat

S'il grimpait sur la troisième marche du podium, Enzo Valente regrettait le problème de support d'aileron survenu dès le début de course. "La voiture était vraiment déséquilibrée, j'avais beaucoup de mal à la tenir dans les virages et les freinages. J'ai tout donné pour redoubler Hadjar durant la course, mais l'aileron s'est mis à bouger de plus en plus et, sur la fin, je n'ai pas pu lui résister. Je marque toutefois de gros points au championnat, ça me permet de rester au contact." Hays, White, Henrion, Valente et Hadjar se tiennent en effet en moins de 10 points au général entre les 3e et 7e positions.

La quatrième place est revenue à Victor Bernier au détriment de Reshad De Gerus. "Je n'ai pas été assez incisif en début de course et j'ai perdu quelques places," précisait Victor. "Ensuite, j'avais un très bon rythme en course et, à force de mettre la pression sur Reshad, j'ai fini par le passer. Comme en Course 1, le podium était proche, c'est encourageant pour la fin de saison." En inscrivant les points de la 5e place, De Gerus n'a plus que quelques unités de retard sur David au classement provisoire du Championnat de France. Non loin du Réunionnais, Gillian Henrion se classait 6e devant le Sud-Africain Stuart White, le Danois Mikkel Grundtvvig et Jules Mettetal, le deuxième plus rapide en piste.

La pause estivale a sonné pour les Académiciens et la dernière partie de la saison s'annonce très excitante à suivre.