LMA, le portail de l'actualité automobile

Accueil Accueil       Version imprimable Version imprimable          Partager Partager

29/07/2014

25ème Côte Chalonnaise

Comme à la Vaison...ou presque !

Patrick RENZI

Les festivités avaient bien commencé dès le jeudi avec l'invitation traditionnelle des bénévoles, des pilotes et des journalistes au Domaine Philippe Protheau de Mercurey. En fait, on sentait bien que deux questions taraudaient l'assistance: la météo et la possible 10ème victoire de Christophe Vaison qui visait là un palmarès exceptionnel.



Mauvaise météo, certes, mais jolies figures de style.
Mauvaise météo, certes, mais jolies figures de style.
Côté météo, personne n'a été déçu. Mauvais temps quasi permanent entrainant des choix de pneumatiques parfois osés et quelques figures de style plus ou moins réussies. Quelques belles leçons de pilotage pour certains optimistes qui oublient trop souvent que sans la pluie, la fête est moins folle...
Bref le ton était donné dès la première spéciale St Martin sous Montaigu/St Bérain sur Dheune. En fait, la concurrence allait se révéler plus ardue que prévue et les petits copains de Vaison n'affichaient aucun complexe à venir plus que tenir tête au teneur du titre, à commencer par Olivier Burri et son coéquipier Stéphane Rey sur leur 207 S2000 qui collait à la Porsche 10 secondes dès l'entrée en matière.

Gros plan sur Eric Debaty dont la Ford Sierra Cosworth rendit l'âme dans la 8ème Spéciale.
Gros plan sur Eric Debaty dont la Ford Sierra Cosworth rendit l'âme dans la 8ème Spéciale.
En fait, le doute s'est installé dans la Porsche depuis un excès d'optimisme dans l'ES1. La pression est énorme et le challenge impose à notre Creusotin de sortir le grand jeu face à quelques fins limiers. Un coup moi, un coup toi, les spéciales se succèdent sans pour autant séparer les protagonistes, sans oublier une certaine Clio R3 aux mains d'un Antonin Mougin déchainé, allant même à signer un superbe scratch dans la 8. Au général après l'ES9, Vaison devance Burri de moins de 10 secondes.

Retour en fanfare pour cet équipage belge au volant d'une Evo9 bien née.
Retour en fanfare pour cet équipage belge au volant d'une Evo9 bien née.
Juste derrière, jolie surprise avec la présence de Nicolas Grosjean/Julien Eble sur Peugeot 106 S16 à la 3ème place, tandis que la Mitsubishi Lancer Evo9 des Belges Alain Depierreux/Patrick Grignet reste en embuscade au pied du podium provisoire. Quatrième place surprenante quand on sait que cela fait de nombreux mois qu'Alain n'a pas pris un volant.

Pas d'autres solutions pour l'équipage Christophe Vaison/Geoffroy Combe, de sortir le grand jeu,  s'ils veulent empocher la victoire. La fin du Rallye est proche, il ne reste plus que 3 spéciales… enfin presque ! Mais on le sait, en rallye, rien est écrit par avance. La preuve dans l'ES10 Saint Désert - Bissey sous Cruchaud où la 207 de Burri/Rey en remet une couche en devançant de nouveau la Porsche de Vaison/Combe.
Voilà une Clio R3 qui a su déjouer les pièges d'un tracé acéré.
Voilà une Clio R3 qui a su déjouer les pièges d'un tracé acéré.

1ère de classe pour cette Citroën C2 aux mains de l'équipage Michelet/Tanguy.
1ère de classe pour cette Citroën C2 aux mains de l'équipage Michelet/Tanguy.
Belle bagarre qui va enfin trouver un épilogue dans l'avant-dernière spéciale que la sortie de route inopinée de la Mégane RS de l'équipage Lacomy/Mattei aura largement tronquée et même neutralisée. Juste le temps pour nos meneurs d'en découdre une fois pour toutes, Vaison collant d'un seul coup d'un seul pas moins de 20, puis 28 secondes sur les deux derniers tronçons.

La 997 de Vaison aux affaires pour décrocher ses dixièmes lauriers à Chalon.
La 997 de Vaison aux affaires pour décrocher ses dixièmes lauriers à Chalon.
Il aurait donc fallu attendre la fin des hostilités pour que Christophe Vaison, magnifiquement navigué par le calme et méthodique Geoffrey Combe, empoche sa dixième Côte Chalonnaise, ce qui en dit long sur le potentiel de ce pilote expérimenté. Cela ne retire en rien la performance du Suisse Olivier Burri dont le baquet de droite de la 207 S2000 était occupé par Stéphane Rey et qui faillit bien créer la surprise. Quant à l'Evo9 de Depierreux/Grignet, finalement 3ème au scratch après une année disons sabatique!, c'est une belle perf'.

Enfin, le dernier enseignement que l'on retirera de ce 25ème Côte Chalonnaise, ce sont les 33 abandons soit plus d'un quart des inscrits tout de même et surtout les 12 sorties de route irrémédiables, sans compter quelques élans de générosité sans conséquence qui nous montrent une fois de plus, que dès que la pluie vient taquiner le bitume, certains oublient quelques règles élémentaires, l'avantage allant aux pilotes chevronnés qui anticipent…
Notez



1.Posté par Le Malin le 30/07/2014 22:43

Et les filles dans tout ça ???

2.Posté par 16 Soupapes le 01/08/2014 00:04

C'est l'équipage féminin composé de Nathalie GOLAZ et Corinne REMY sur la Subaru Impreza GT n°35 qui remporte la "Coupe des Dames" en se classant 52ème.



Recherche





le magauto magazine automobile