LMA, le portail de l'actualité automobile

Accueil Accueil       Version imprimable Version imprimable          Partager Partager
essais

28/09/2018

Volvo V60 D4 190 Geartronic 8 Inscription Luxe

La culture du mieux


par Patrick RENZI

Depuis des lustres, les variantes familiales, commerciales devenues breaks avec l'humilité des temps ont souvent du mal à s'affirmer autrement que dérivés utilitaires des berlines dont elles sont le prolongement. Et parmi les constructeurs qui y sont attachés souvent par nécessité à défaut de motivation, c'est le sac à dos que leurs progénitures embarquent sans grande élégance. En fait, les breaks regroupent de nombreuses catégories plus ou moins enviables. Il y a les quincailles sans intérêt vendues par de nombreux généralistes, il y a les exceptions certes onéreuses, mais dignes du plus grand intérêt.



QUELQUES GENERALITES

Absorbée depuis quelques années par les capitaux gloutons du chinois Geely, la marque Volvo ne cesse de s'implanter dans le monde premium de l'automobile. Respectueux de l'ADN suédois, Geely n'a pas galvaudé l'esprit Volvo, son histoire, son esprit, son style. Juste soutenir, orienter et renforcer des fondations de renommée internationale. Chez Volvo, la sécurité est un incontournable et les breaks n'échappent pas à la règle... avec un atout majeur en cadeau... ils sont majestueux... comme le nouveau V60.

LE TOUR DU PROPRIO

Pour éviter l'effet "sac à dos" trop souvent rencontré dans une concurrence mal inspirée, les stylistes et autres designers utilisent leur génie créatif pour donner à leur progéniture d'une subtilité séduisante, d'une esthétique aérée tout en respectant les codes maison comme le marteau de Thor parfaitement intégrés dans les optiques avant et arrière. Franchement, sans vouloir en faire des tonnes, le V60 est à ce jour, le break le plus séduisant de la production automobile du moment. Du bien bel ouvrage.

ESPACE INTERIEUR

Un mobilier scandinave de qualité supérieure équipe l'habitacle lumineux du V60. Les assemblages sont au millimètre et les matériaux choisis avec soin donnent à l'ensemble une bien belle tenue. Mieux, la technologie est à la pointe et si certains dangereux équipements relatifs à une pseudo autonomie que les états devraient purement et simplement interdire sous le joug du sacro sain principe de précaution, franchement, mieux que le V60 dans cet espace intérieur, rarement vu.



ASPECT TECHNIQUE

Nous sommes agréablement surpris de voir un constructeur ne proposer pour l'heure que des motorisations dieselisées. Vous savez l'attachement que nous avons pour ces moteurs qui consomment peu et qui affichent des couples exceptionnels, gages de sécurité et de performance. Ne vous laissez pas happer par la tendance bobo politique de l'essence. Un seul moteur sous le capot du V60, le 4 cylindres 2 litres, mais deux puissance, D3 de 150 ch et 320 Nm de couple et D4 de 190 ch affichant 400 Nm pour le couple. Posé sur la désormais célébrissime plateforme SPA de Volvo, le V60 s'est doté de bien beaux atouts pour taquiner la concurrence. Prochainement, une myriade de variantes viendra compléter la gamme, à commencer par 2 moutures hybrides rechargeables, T6 340 ch et T8 390 ch en puissance cumulée... Mais tous ces canassons planqués dans ces V60 sont-ils tous utiles????

SUR LA ROUTE

Car au volant, on s'aperçoit pour l'avoir longuement testée, que la motorisation D3 de 150 ch est la plus harmonieuse, le meilleur compromis. Il ne vous a pas échappé que nous roulons désormais à 80 sur nos routes et que plus de la moitié des autoroutes sont honteusement limitées à 110. Quant à nos cités, c'est bientôt le 30 qui fera loi puisque nos gouvernants et têtes mal pensantes ont décidé de tuer le mythe automobile. Et malgré tout, grâce il est vrai, à de solides arguments, notre V60 est agréable à conduire pour peu qu'on n'aille pas trop le titiller dans les petites routes sévèrement burnées. Un break est un break et sa vocation utile et familiale n'est pas compatible avec quelques excès. Le V60 est volontaire, bien né, mais reste pataud à la moindre incartade et sa suspension peut rapidement se dégrader si le pied droit a des velléités répréhensibles... Pour le reste, à commencer par son habitabilité exceptionnelle et ses cotes intérieures majestueuses, il faudra sérieusement gratter pour trouver de réelles défauts rédhibitoires sur ce Volvo break.

ON SE RESUME

Peut-être et même certainement les tarifs abusifs et la liste sans fin des options et accessoires tous onéreux et dont certains sont à la limite du foutage de gueule. L'expression ne peut pas être trop forte quand on vend une protection de seuil de coffre 160 euros sur une finition Inscription Luxe affichée 68000 euros...  Chacun appréciera... Quant au système audio certes performant mais facturé 3300 euros... ca pique. Entrer dans l'univers premium se mérite... Pour autant, pas plus d'excès ici que chez les copains de récréation que sont Audi, Mercedes et BMW. Mais il faut parfois savoir raison garder... Malgré tout, force est de constater que ce V60 réservé à l'élite est un produit parfaitement abouti, digne des meilleurs. Ses qualités intrinsèques et ses niveaux d'équipements et de présentation sont ses meilleurs arguments.

NOTRE NOTATION

RECAPITULATIF    
ASPECT EXTERIEUR 415 500
EQUIPEMENT 691 800
COMMANDES DIVERSES 270 300
INSTRUMENTATION 302 400
SECURITE 705 800
PERFORMANCES 525 600
CONFORT DE CONDUITE 691 800
COTE PRATIQUE 424 500
COTE TECHNIQUE 711 800
BUDGET ET SAV 348 500
     
TOTAL GENERAL 5082 6000
MOYENNE 16.94 20.00

NOS COUPS DE COEUR
Look parfaitement réussi
Qualité de présentation
Espace intérieur accueillant
Equipement pléthorique

NOS COUPS DE GUEULE
Tarifs abusifs
Liste d'options sans fin
Suspension perfectible
Parfois pataud, le bougre

CARACTERISTIQUES

Prix du modèle essayé (€) : 67470
Prix (à partir de/€) :              36500
Puissance fiscale (CV) : 10
Nbre de cylindres/soupapes : 4/16
Carburant : GO
Cylindrée (cm3) : 1969
Alésage/course (mm) : 82x93.2
Puissance maxi (ch/tr) : 190/4250
Couple maxi (Nm/tr) : 400/1750
Transmission : AV
Boîte : BVA8
Freins AV : Disques P
Freins AR : Disques P
Diamètre de braquage (m) : 11.70
Long/Larg/Hauteur (cm) : 476/185/142
Empattement (m) : 287
Poids (kg) : 1739
Coffre (L) : 529/1364
Réservoir (L) : 55
Vitesse maxi (km/h) : 220
0 à 100 km/h (s) : 7.9
Rejet CO2 (g/km) : 119
Conso urbaine (L/100 km) : 5.3
Conso extra-urbaine (L/100 km) : 4.1
Conso mixte (L/100 km) : 4.5
Conso de l’essai (L/100 km) : 7.9


Notez


au hasard des essais déjà parus...
< >

Dimanche 8 Avril 2018 - 22:59 Volvo XC40 D4 190 AWD Geartronic 8 First Edition

Mercredi 1 Novembre 2017 - 15:44 Citroën Cactus EAT6 One Tone

édito | les news en live | focus | essais | les coups de Massu | reportages | nostalgie | éco green | évasion | biblio | kiosque



presscar magazine automobile