LMA, le portail de l'actualité automobile

Accueil Accueil       Version imprimable Version imprimable          Partager Partager
essais

15/04/2017

Suzuki S-Cross 1.0 Boosterjet Privilège Allgrip

Pour grimper aux arbres ?


par Patrick RENZI

Il est comme ça quelques constructeurs étrangers qui n'ont pas un pignon sur les avenues, ni même un réseau très dense, encore moins une image de marque exceptionnelle, juste un rayonnement sur notre hexagone grâce à une volonté de bien faire alors que d'autres s'endorment sur des lauriers perdus depuis bien longtemps. Depuis quelques mois, Suzuki renouvelle son catalogue avec intelligence et pugnacité, attentif aux remontées d'une clientèle européenne tellement différente des adeptes extrêmes orientaux. Fort de quelques innovations technologiques astucieuses, certains modèles font la différence.



QUELQUES GENERALITES

Calandre majestueuse et optiques affinés, le S-Cross affiche une identité affirmée.
Calandre majestueuse et optiques affinés, le S-Cross affiche une identité affirmée.
Dans cette brochette, le S-Cross longtemps cantonné dans son rôle de SX4 décliné chez Fiat, a pris de l'épaisseur. Si la dernière mouture faisait une première table rase du passé, la phase 2 qui nous est présentée bénéficie bien plus qu'une simple mise à niveau. Grâce à une garde au sol augmentée de 15 mm et un système AllGrip sur lequel nous reviendrons, le S-Cross s'offre des capacités de franchissement qui feraient pâlir de jalousie quelques modèles phares. Comme quoi, un train peut toujours en cacher un autre...
 

LE TOUR DU PROPRIO

Aux côtés de son Vitara, Suzuki ne jouet-il pas le doublon avec son S-Cross?
Aux côtés de son Vitara, Suzuki ne jouet-il pas le doublon avec son S-Cross?
Avec sa face avant entièrement redessinée, son capot double nervure relevé, sa calandre à 10 barrettes, ses projecteurs effilés à LED, le S-Cross affirme une identité bien marquée, bercée entre un dynamisme affirmé et une présence un brin majestueuse. Rien de premium cependant et ça n'est d'ailleurs la vocation de ce Suzuki. Les jantes aussi sont nouvelles et les optiques arrière Led elles aussi, mais en deux parties, agrémentent une poupe harmonieuse. Au final, équipé de barres de toit devenus incontournables, le S-Cross fait un effet sur le passant interrogatif...

 

ESPACE INTERIEUR

Les designers ont beaucoup travaillé pour offrir à leur S-Cross, une planche de bord lisible et bien structurée.
Les designers ont beaucoup travaillé pour offrir à leur S-Cross, une planche de bord lisible et bien structurée.
C'est dans l'habitacle que l'on peut mesurer le travail des designers et ingénieurs qui ont su doter leur progéniture d'une certaine élégance. En remaniant fondamentalement la planche de bord, en l'équipant de manière rationnelle et en la dotant d'un graphisme lisible, ils ont su largement participé au confort de conduite que l'on ressent au volant du S-Cross. On aurait aimé retrouvé les cerclages colorés du Vitara et quelques fantaisies qui égaient avantageusement nos quotidiens. Si les sièges avant sont bien pensés, on ne peut pas en dire autant de la banquette coup de trique réservée aux passagers arrière qui méritent meilleur traitement.

ASPECT TECHNIQUE

Le petit bloc 3 cylindres de 998 cm3 vitaminé par sa technologie BoosterJet remplit parfaitement son office.
Le petit bloc 3 cylindres de 998 cm3 vitaminé par sa technologie BoosterJet remplit parfaitement son office.
Si certains ont pensé que le changement était maintenant, les motoristes Suzuki ont préféré doter leur C-Cross de nouveaux blocs efficients baptisés BoosterJet. Trosi cylindres pour le petit moteur 1 litre qui nous occupe ici et 4 cylindres pour la variante 1.4. Un vieux diesel 1.6 DDiS poursuit sa route. Mais revenons sur le 3 pattes de 111 ch bien secondé ici par une boîte manuelle à 5 rapports performante et bien étagée. Sa conception, sa programmation, son couple permet de booster les accélérations dès qu'on sollicite le pied droit. On n'oublie pas le châssis retravaillé avec soin, l'amortissement et les suspensions, mais on s'arrêtera sur la technologie Allgrip et ses 4 modes (auto, sport, snow et lock). Efficacité et praticité garanties, l'essai nous a convaincus de l'énorme potentiel du S-Cross.
 

SUR LA ROUTE

Le système Allgrip qui équipe ce Suzuki mérite bien mieux qu'un simple détour.
Le système Allgrip qui équipe ce Suzuki mérite bien mieux qu'un simple détour.
Si on peut se demander l'utilité du S-Cross aux côtés du Vitara, on ne peut que saluer pour l'un comme pour l'autre les prestations routières qu'ils offrent à leurs utilisateurs. En cycle urbain, le S-Cross sait se faufiler au sein des ruelles, des routes pavées, des feux rouges, mais il ne rechigne pas à avaler le bitume des routes de campagne, à dévorer les kilomètres d'autoroute et sortir des sentiers battus dont il sait raffoler en usant de ses pouvoirs de franchissement. En toutes circonstances, le 3 cylindres fait le job, la boîte répond présent et si la direction peut surprendre par certaines réactions, le freinage demeure efficace. Jamais, nous n'avons pu mettre en cause la tenue de cap de ce Suzuki remanié avec soin. Reste que la qualité de finition et les assemblages doivent s'améliorer sans délai pour atteindre un niveau plus digne. Certains matériaux de bas étage n'ont rien à faire sur un modèle de ce niveau.


 

ON SE RESUME

Même à ce tarif, Suzuki pourrait équiper le capot de son S-Cross de vérins...
Même à ce tarif, Suzuki pourrait équiper le capot de son S-Cross de vérins...
Sans avoir encore atteint les sommets des meilleurs, mais privilégiant insolemment une tarification très accrocheuse, Suzuki et son S-Cross ont le pouvoir de crever l'écran si le réseau sait répondre à la demande et si le constructeur développe son image. Les produits sont là, les prix sont du type promo, reste plus aux clients potentiels de franchir la porte des concessions pour essayer et se laisser convaincre... On aurait aimé des matériaux plus nobles pour l'espace intérieur, des assemblages plus soignés, une banquette plus conviviale et une offre personnalisation prisée que l'on retrouve sur d'autres modèles. Ceci étant, le S-Cross est un bon choix remis à niveau avec soin et doté d'un système Allgrip performant. Le prix est son atout majeur... en plus du reste, ça devrait le faire....

NOTRE NOTATION

Certains se demandent encore si les hayons sont utiles... Cela fait belle lurette que nous disons qu'ils sont indispensables en usage quotidien.
Certains se demandent encore si les hayons sont utiles... Cela fait belle lurette que nous disons qu'ils sont indispensables en usage quotidien.
RECAPITULATIF    
ASPECT EXTERIEUR 401 500
EQUIPEMENT 672 800
COMMANDES DIVERSES 235 300
INSTRUMENTATION 286 400
SECURITE 711 800
PERFORMANCES 475 600
CONFORT DE CONDUITE 644 800
COTE PRATIQUE 423 500
COTE TECHNIQUE 661 800
BUDGET ET SAV 381 500
     
TOTAL GENERAL 4889 6000
MOYENNE 16.30 20.00

Une version privilège aurait pu recevoir un réglage électrique des sièges... Nous sommes loin du Premium revendiqué.
Une version privilège aurait pu recevoir un réglage électrique des sièges... Nous sommes loin du Premium revendiqué.
NOS COUPS DE COEUR
Evolution positive
Tarification mesurée
Planche de bord
Moteur vitalité

NOS COUPS DE GUEULE
Trop de matériaux Quincaille
Banquette AR décourageante
Absence de personnalisation
Direction surprenante

Une boîte 6 aurait permis de gagner quelques centilitres de carburant et quelques grammes de CO². Mais force est de constater que cette BVM5 seconde parfaitement le moteur.
Une boîte 6 aurait permis de gagner quelques centilitres de carburant et quelques grammes de CO². Mais force est de constater que cette BVM5 seconde parfaitement le moteur.
Prix du modèle essayé (€) : 24320
Prix (à partir de/€) :              19390
Puissance fiscale (CV) : 06
Nbre de cylindres/soupapes : 3/12
Carburant : SP95
Cylindrée (cm3) : 998
Alésage/course (mm) : 73.0x79.5
Puissance maxi (ch/tr) : 111/5500
Couple maxi (Nm/tr) : 170/2000
Transmission : ALLGRIP
Boîte : BVM5
Freins AV : Disques V
Freins AR : Disques P
Diamètre de braquage (m) : 10.80
Long/Larg/Hauteur (cm) : 430/178/158
Empattement (m) : 260
Poids (kg) : 1200
Coffre (L) : 430/1269
Réservoir (L) : 47
Vitesse maxi (km/h) : 180
0 à 100 km/h (s) : 12.0
Rejet CO2 (g/km) : 119
Conso urbaine (L/100 km) : 5.9
Conso extra-urbaine (L/100 km) : 4.9
Conso mixte (L/100 km) : 5.3
Conso de l’essai (L/100 km) : 8.3

Notez


au hasard des essais déjà parus...
< >

Mercredi 1 Novembre 2017 - 15:44 Citroën Cactus EAT6 One Tone

Mardi 31 Octobre 2017 - 21:43 Isuzu D-Max Crew Quasar 4x4

édito | les news en live | focus | essais | les coups de Massu | reportages | nostalgie | éco green | évasion | biblio | kiosque


le magauto magazine automobile