LMA, le portail de l'actualité automobile

Accueil Accueil       Version imprimable Version imprimable          Partager Partager
reportages

07/01/2017

RWB

Le fou de Porsche

par Joest Jonathan Ouaknine

Des préparateurs de Porsche, il y en a légion. Mais le plus exotique et le plus excentrique, c’est sans conteste RWB. Haïe par les uns et divinisée par les autres, l’officine d’Akira Nakai est désormais une petite entreprise qui ne connait pas la crise…



Les débuts

Akira Nakai
Akira Nakai
L’histoire débute à la fin des années 90, au Japon. Des bandes de jeunes s’amusent à tuner des Toyota AE86 et à drifter avec en pleine rue. Akira Nakai fait parti de ceux-là : il est membre du club « Rough World » de Tokyo. Un jour, il met la main sur une Porsche 930 accidentée. Il tombe amoureux du modèle et décide d’abandonner les AE86. Il crée lui-même son kit-carrosserie, élargissant et surbaissant la voiture. Aileron arrière surdimensionné, bouclier « chasse-neige » et rivets apparents, elle ne passe pas inaperçu. Puis il la baptise Stella Artois, en hommage à sa bière préférée. Six ans plus tard, Nakai monte sa propre entreprise, Rauh-Welt Begrieff. Un assemblage de trois mots allemands (dur, monde et concept) qui ne veulent pas dire grand-chose. Mais pour un Japonais, c’est très exotique.

Nakai-san

RWB au Canada
RWB au Canada
Jusqu’ici, l’histoire n’a rien d’exceptionnel. Ce qui fait le sel de RWB, c’est la manière dont Nakai s’occupe de ses voitures. D’une part, il ne s’occupe que des 911 refroidies par air (jusqu’à la 993, donc.), avec une préférence pour les Turbo. Son garage est encombré de vieilles pièces de Porsche, de bibelots liés à l’automobile et de canette de bières vides. Il tient à passer une journée complète avec chaque client, afin de savoir ce qu’il attend. Parfois, il lui faut une autre journée pour trouver l’inspiration. Puis, à la main, il crée un kit. Chaque voiture est donc unique. Il travaille nuit et jour, alignant les bières et les cigarettes, tout en écoutant du jazz, jusqu’à ce qu’il ait fini. Puis il lui donne un nom, toujours en anglais, au gré de son inspiration. Les voitures ne sont pas homologuées et elles ne peuvent donc rouler que sur circuit. En plus, RWB aime la discrétion et ne diffuse pas ses coordonnés. Pourtant, les clients affluent.

La célébrité

Rien n'est trop délirant !
Rien n'est trop délirant !
Nakai-san devient une célébrité sur le web, aussi bien par ses créations que par sa personnalité hors-norme. Il fait figure de maitre zen du tuning. Il existe d’autres tuners Japonais de Porsche, mais aucun n’a le charisme de Nakai. Dès 2009, des journalistes Américains tentent de l’interviewer, quitte à écumer la scène tokyoïte pour trouver quelqu’un qui connaitrait quelqu’un qui connaitrait l’endroit où il se cache… Les reportages se multiplient. Avec ses aphorismes entre deux bouffées de cigarette, sa coupe-pétard et son fouillis, Nakai est un vrai « client » pour les vidéos. La notoriété de RWB grandit. Certains trouvent qu’il massacre les vieilles Porsche, mais d’autres –plus nombreux- veulent leur propre 911 RWB. Des fans exposent une 911 RWB au SEMA show de Las Vegas. La demande est forte et Nakai saisit le filon. L’artisan devient patron de multinationale. Il donne son imprimatur à un atelier aux Etats-Unis, puis à un autre en Thaïlande, puis aux Pays-Bas, etc. Aujourd’hui, une douzaine de tuners Porsche proposent des kits RWB. Nakai se déplacerait en personne pour rencontrer chaque client. Mais derrière, des petites mains, au Japon, construisent les kits et ce sont les ateliers RWB qui les assemblent. Mais les fans hardcore peuvent toujours se rendre au Japon pour que le maitre leur construise une voiture, entre deux gorgées de Stella Artois…

RWB et race queens
RWB et race queens

Notez

Tags : rwb

Dans la même rubrique :

FCA à vendre - 01/11/2017

Mitsubishi 2017 - 01/05/2017

Rétromobile 2017 - 13/02/2017

Technopolys - 07/11/2016

Epoqu'auto Lyon 2016 - 07/11/2016

Mondial Auto 2016 - 02/10/2016

SKF France - 16/05/2016

Coyote Mini - 10/01/2016

Epoqu'auto Lyon 2015 - 19/11/2015

1 2 3 4

édito | les news en live | focus | essais | les coups de Massu | reportages | nostalgie | éco green | évasion | biblio | kiosque


le magauto magazine automobile