Pour cette époque et sur ce genre de routes, il s'agissait d'une performance exceptionnelle : un résultat obtenu à l'issue de 16 000 kilomètres éprouvants pour les conducteurs, les voitures et les pneus. L'aventure permit également d'attirer l'attention du public sur la performance et la sécurité du produit bientôt identifié grâce au célèbre logo Pirelli désormais bien connu dans le monde entier.

110 ANS DE SPORT AUTOMOBILE
Pirelli célèbre aujourd'hui son 110e anniversaire de sport automobile et montre à cette occasion comme les temps ont changé. Depuis de nombreuses années déjà, le sport automobile s'est toutefois avéré crucial pour le développement technologique des pneus de voiture et de moto. Pirelli en a pris conscience dès la fin du 19e siècle, lorsque le fondateur de la société, Giovanni Battista Pirelli, a compris que les courses de motos étaient de parfaits tests d'essai pour ses produits routiers. C'est pour cela que cet évènement marquant est célébré comme il se doit au musée national de l'automobile de Turin : véritable icône de l'histoire automobile depuis plus de deux siècles et lieu de villégiature de l'Itala 35/45HP, championne à Paris et premier jalon de l'illustre histoire de Pirelli dans le sport automobile.

UN MUSÉE DE PRESTIGE
De l'Itala du Prince Scipione aux derniers pneus plus larges de F1 qui entreront bientôt en piste lors du Grand Prix d'Australie marquant le coup d'envoi du Championnat du monde 2017, la collection de trésors à deux et quatre roues équipés par Pirelli illustre 110 ans d'histoire de compétition. Mais c'est aussi une fenêtre sur l'époque actuelle où sports automobile et produits routiers sont plus liés que jamais. La comparaison entre une Porsche 911S Turbo conçue pour la route et une Lamborghini Huracan GT3 de course met en lumière les ressemblances frappantes existant entre les produits P Zero (représentant le summum des capacités ultra-haute performance de Pirelli) pour la route et pour les circuits.
Les pneus de la Ducati utilisés au Championnat du monde de Superbike incarnent aussi la devise " We sell what we race, we race what we sell " (" Nous vendons les pneus avec lesquels nous courons, nous courons avec les pneus que nous vendons ") : depuis des années la carte de visite d'un produit qui permet aux motos de s'envoler sur la piste, et vendu partout dans le monde pour offrir aux conducteurs de deux-roues classiques les mêmes performances et la même sécurité. Ce concept est au cœur de la division prestige de Pirelli qui équipe aujourd'hui 50 % de toutes les voitures de prestige vendues. Le prestige est une philosophie : le symbole de la mission que s'est fixée Pirelli d'incarner le choix idéal pour les motos et voitures les plus puissantes, uniques et désirables au monde. Le succès rencontré dans les courses disputées à travers le monde est une vitrine pour des produits désormais présentés dans les boutiques P Zero World de Pirelli. Il s'agit de boutiques et de centres de services conçus pour répondre aux demandes spécifiques et exclusives de la clientèle haut de gamme de Pirelli. Le premier de ces centres innovants est ouvert depuis quelques mois à Los Angeles et d'autres feront leur apparition un peu partout dans le monde très prochainement.

PORTES OUVERTES SUR UNE TECHNOLOGIE DE POINTE
Le 110e anniversaire de Pirelli dans le sport automobile est aussi marqué par l'ouverture exceptionnelle des portes de la plateforme technologique de la société à Settimo Torenese. Elle renferme la technologie la plus avancée de Pirelli. Cette infrastructure repose sur la technologie Next Mirs : le système de production industrielle le plus digitalisé existant à l'heure actuelle et la pointe de l'innovation et de la technologie brevetée par Pirelli. C'est un système entièrement robotisé et dédié à la production de pneus haute performance de 19 à 23 pouces. C'est ici que sont créés les pneus Pirelli de la gamme P Zero, orientés vers la haute performance et destinés à la route autant qu'à la compétition.
Mais le site de Settimo Torinese ne s'occupe pas seulement de pneus finis. L'usine produit également des composés, dont ceux utilisés en Formule 1. Tout ceci se fait, comme pour l'ensemble de ce qui est réalisé au cœur de cette infrastructure de pointe, dans le plus grand respect de l'environnement et des personnes travaillant sur le site.