LMA, le portail de l'actualité automobile

Accueil Accueil       Version imprimable Version imprimable          Partager Partager
essais

22/05/2017

Opel Mokka X Color Edition 1.4 Turbo 140

Accommoder les vieux restes


par Patrick RENZI

Au moment où Opel bat une nouvelle fois de l'aile et essaie de survivre tant bien que mal sous les perfusions de son nouveau mentor PSA, dans l'attente des séries land X qui se profilent à l'horizon avec plus ou moins de bonheur et dont les accouchements respectifs se font dans la douleur, c'est le nouveau Mokka comme ils disent, qui joue les pompiers, histoire d'occuper l'opinion et surtout le réseau de moins en moins motivé. Bref, tout cela sent le sapin et il faudra plus qu'un Père Noël pour faire passer certaines pilules. On se demande encore comment et pourquoi Merkel a laissé filer ce fleuron automobile hors de sa Germanie qu'elle défend d'ordinaire avec bec et ongles???



QUELQUES GENERALITES

Les crossovers et autres 4x4 n'ont jamais été la tasse de thé de l'éclair teuton. Les Frontera et autres Antara d'antan n'étaient que des ersatz et la suite n'a jamais été à la hauteur des attentes d'une clientèle davantage séduite par une concurrence moins conservatrice. Sans cesse sous le joug de puissances externes, Opel a subi les orientations peu judicieuses des uns et des autres sans grand succès. Le Mokka, dans sa mouture X sommairement remise à jour, est le prolongement de cette génération. Pendant qu'Opel est engluée dans ses méandres structurels, les autres progressent. Ceci étant, les vieux restes, quand ils sont habilement cuisinés, peuvent avoir de la saveur...

LE TOUR DU PROPRIO

Compact et haut sur pattes, un brin aventurier mais sans plus, ce n'est pas sous cet angle que le Mokka va décevoir. Ses flancs travaillés à la gauge lui donnent des allures robustes et viriles tandis que la face avant s'avère plus typée et mieux identifiée Opel. Tout cela fait sérieux. Les adeptes de la chose chercheront ici et là quelques soupçons de boomerangs stylisés ou de virgules artistiques en guise de signature. Le marketing s'évertue toujours à justifier l'irréel. Ce qui reste vrai, c'est que sans atteindre l'extase, le Mokka X a hérité d'un lifting bénéfique qui lui permet de pousser un peu plus loin en attendant une relève en plein lancement... 600000 Mokka ont été immatriculés en Europe, une performance même si les petits français Captur et 2008 sont à l'assaut..
 

ESPACE INTERIEUR

Par rapport aux premières versions du Mokka, l'intérieur de cette seconde phase a été entièrement remanié et c'est heureux. Il était temps de donner à ce crossover un espace à vivre digne de son temps. La nouvelle planche de bord intègre les codes maison et offre enfin une instrumentation lisible et plus complète. Les boutons et autres contacteurs se sont raréfiés, les assemblages sont plus stricts et la console incorpore l'écran tactile aux dimensions encore trop limitées. En fait, Opel n'est pas parvenu à cuisiner ses restes pour en faire un mets gratifiant. Il manque quelques épices et un savoir-faire. Un mieux cependant, il en faut, le petit écran central entre les compteurs qui hérite d'une meilleure définition et devient donc beaucoup plus lisible.



ASPECT TECHNIQUE

Le Mokka X contrairement à sa griffe n'est pas forcément doté d'une transmission intégrale qui reste cependant disponible associée au moteur 1.4 essence de 140 ch qui animait notre véhicule d'essai. Cette transmission reçoit un embrayage multidisque, une gestion électronique qui répartit la puissance entre les essieux. Ce qui démarque Opel, c'est souvent la connectivité de ses nouveaux modèles et Mokka X n'est pas en reste avec OnStar et ses coûteuses limites. Il y a aussi la camera Opel Eye et surtout l'option phares à LED AFL bien moins performante que l'éclairage IntelliLux Led de l'Astra qui reste un must pour un tarif quasi identique. On regrettera les options onéreuses dont une roue de secours à 120 euros ou la clé Opel à 420. De l'arnaque pure et simple!
 

SUR LA ROUTE

Y a-t-il réellement une bonne surprise quand on essaie le nouveau Mokka X dont les prestations routières ont pris un sacré coup de vieux? L'insonorisation est une catastrophe et outre le moteur qu'on entend trop bien dès qu'on monte les rapports, c'est une foule de bruits d'air qui viennent polluer l'habitacle. Autre tare, les sièges ergonomiques pourtant revendiqués par les autorités médicales germaniques et qui sont tape cul au possible. Si on ajoute à cela la commande de boîte un tantinet rebutante et une tenue de cap bien en deça de celle de nos petites françaises, il faut se rabattre sur l'équipement complet, la camera de recul et le Pack Visibilité qui intègre capteur de pluie, rétro électrochromatique, assistant codes/phares était de série sur notre finition Color Edition pour tenter de faire la balle. En fait, c'est la transmission intégrale absente du Captur ou du 2008 qui fera pencher la balance à ceux pour qui le 4x4 est une nécessité... Mais pour les autres....?




 

ON SE RESUME

Bien sûr, on nous rétorquera qu'un nouveau moteur essence 1.4 Turbo de 152 ch est disponible pour accompagner la boîte auto et la transmission intégrale... On pourra même insister sur les technologies embarquées, le nouveau design, les projecteurs AFL à led, la camera Opel Eye, OnStar et tout le toutim. Certes, certes, mais la vérité est ailleurs. Le Mokka X n'est plus en course, il est vieillissant et semble venu d'un autre siècle quand on le compare, du moins en 4x2, avec les pointures actuelles. On peut accommoder les vieux restes. On peut même en faire un festin de tout premier plan. Mais, vendu près de 21000 euros en version de base, le Mokka X n'a plus aucun intérêt. Il est fini, rayé des cadres. Heureusement, Opel pourra peut-être compter sur le nouvel atout Crossland X, le même, en mieux?

NOTRE NOTATION

RECAPITULATIF    
ASPECT EXTERIEUR 394 500
EQUIPEMENT 612 800
COMMANDES DIVERSES 235 300
INSTRUMENTATION 294 400
SECURITE 621 800
PERFORMANCES 376 600
CONFORT DE CONDUITE 555 800
COTE PRATIQUE 376 500
COTE TECHNIQUE 629 800
BUDGET ET SAV 352 500
     
TOTAL GENERAL 4444 6000
MOYENNE 14.81 20.00

NOS COUPS DE COEUR
Design amélioré
Technologie embarquée
Equipement satisfaisant
Version 4x4 disponible

NOS COUPS DE GUEULE
Insonorisation catastrophique
Confort germanique
Commande de boîte
Prix aberrants

Prix du modèle essayé (€) : 26840
Prix (à partir de/€) :              20950
Puissance fiscale (CV) : 08
Nbre de cylindres/soupapes : 4/16
Carburant : SP95
Cylindrée (cm3) : 1364
Alésage/course (mm) : NC
Puissance maxi (ch/tr) : 140/4900
Couple maxi (Nm/tr) : 200/1850
Transmission : AV
Boîte : BVM6
Freins AV : Disques V
Freins AR : Disques P
Diamètre de braquage (m) : 10.90
Long/Larg/Hauteur (cm) : 427/178/165
Empattement (m) : 255
Poids (kg) : 1394
Coffre (L) : 356/1372
Réservoir (L) : 53
Vitesse maxi (km/h) : 196
0 à 100 km/h (s) : 9.9
Rejet CO2 (g/km) : 140
Conso urbaine (L/100 km) : 7.6
Conso extra-urbaine (L/100 km) : 5.1
Conso mixte (L/100 km) : 6.0
Conso de l’essai (L/100 km) : 8.4

Notez

Tags : mokka

au hasard des essais déjà parus...
< >

Mercredi 17 Mai 2017 - 18:37 Renault Scenic dCi 110 Hybrid Intens

Samedi 6 Mai 2017 - 13:54 Suzuki Ignis 1.2 Dualjet SHVS Allgrip

édito | les news en live | focus | essais | les coups de Massu | reportages | nostalgie | éco green | évasion | biblio | kiosque


le magauto magazine automobile