LMA, le portail de l'actualité automobile

Accueil Accueil       Version imprimable Version imprimable          Partager Partager
essais

10/11/2014

Opel Corsa 1.0 Ecotec Turbo Cosmo

La nouvelle amie de Claudia


par Patrick RENZI

Présentée tout récemment au Mondial de Paris, la 5ème génération de l'Opel Corsa s'affiche d'entrée de jeu comme une sérieuse alternative. Renouvellement de citadine vieillissante ou premier achat, elle arbore de solides arguments, histoire de mettre un peu d'animation dans la cour de récré des petites prétentieuses dont la première vocation est de sillonner les avenues et autres boulevards truffés de feux rouges, passages cloutés et autres mobiliers urbains. Mais que vaut réellement la nouvelle Opel?



QUELQUES GENERALITES

Avouez que l'esprit Adam a bien de l'allure.
Avouez que l'esprit Adam a bien de l'allure.
Depuis la 1ère génération de Corsa en 1982, ce ne sont pas moins de 12.4 millions de cette icône qui ont vu le jour, mais force est de constater que la plus aboutie, la plus séduisante, la plus cossue aussi, c'est la dernière qui a bénéficié d'un maximum d'attentions de la part de ses géniteurs. Et pour cause, car la meute constituée des Polo, Fiesta, 208 et autres Clio a les dents longues et pour les faire trembler, il faut dégainer bien plus que de simples prétentions ou de banalités artificielles.

 

LE TOUR DU PROPRIO

Une gouge, une virgule, un zeste de dynamisme et un soupçon de richesse.
Une gouge, une virgule, un zeste de dynamisme et un soupçon de richesse.
Dépassant d'un poil les 4 mètres de longueur, la Corsa 5 offre un gabarit contenu. Les designers ont su lui offrir une modernité dynamique et une identité personnelle qui lui vont comme un gant. La face avant retrouve des allures d'Adam, nouvelle signature de l'éclair Opel muté pour la circonstance en virgule omniprésente. Joliment stylée, vigoureusement gougée, habilement animée par des optiques un brin agressifs, expressive et séduisante, la nouvelle Opel accroche le regard du passant, signe que du côté esthétique, le pari est réussi. Ses flancs musclés confortent en outre, cette impression de sérieux qui se dégage de l'auto.

ESPACE INTERIEUR

Dès que l'on pénètre dans l'habitacle, un ressenti de sérieux et d'harmonie se dégage.
Dès que l'on pénètre dans l'habitacle, un ressenti de sérieux et d'harmonie se dégage.
Jolie révolution de style également dans l'habitacle où l'on découvre un univers bien conçu. Les plastiques durs ont disparus sauf en partie basse où personne ne va jamais, la nouvelle planche de bord remplace avantageusement l'ancienne dont l'esthétique et l'aspect intuitif nous avaient échappé. Aujourd'hui, des matériaux nobles, des habillages soignés, des assemblages aux petits oignons, plus de console centrale proéminente, mais pourquoi diable avoir niché cet écran multimedia si bas, beaucoup trop bas à tel point que l'on doit quitter la route des yeux à la moindre consultation. A l'heure où le "tête haute" est de mise, ceci est impardonnable. Chez Opel, on nous explique maladroitement que c'est pour les reflets… Pas bon! Heureusement, ce n'est là que la seule fausse note du décor, mais tout de même, on aurait pu l'éviter.
 

ASPECT TECHNIQUE

Même si nous préférons le bloc 1.4, force est de constater le travail des motoristes qui ont su gommer nombre des désagréments inhérents aux blocs 3 cylindres.
Même si nous préférons le bloc 1.4, force est de constater le travail des motoristes qui ont su gommer nombre des désagréments inhérents aux blocs 3 cylindres.
Même si la base châssis provient plus ou moins de la Corsa 4, Opel a su remanier la quasi-totalité de ses composants. Berceau avant rigidifié, nouveaux réglages, nouveaux tarages, modifications techniques apportent une meilleure précision et surtout une meilleure stabilité de l'ensemble. Mais le plus gros du travail a été fait sur la direction électrique afin de pouvoir enfin percevoir un rendu plus fidèle qu'auparavant. Sans atteindre encore le top du top, les progrès sont réels et apportent un ressenti sécuritaire de bon aloi. On lève le capot, c'est quoi cette béquille métallique qu'on aurait aimé voir remplacée par un vérin guère plus onéreux à la base et tellement plus pratique à l'usage. Economie d'échelle peut-être, mais tout de même, vu les tarifs pratiqués, il reste un peu de marge… C'est le 3 cylindres 1.0 Ecotec Direct Injection qui anime notre voiture. 115 ch en puissance maxi, mais surtout 170 Nm de couple dès 1800 tr, tout cela contribue à des performances convaincantes. Opel mise aussi sur une offre équipements étendue, peu courante sur ce segment. Optiques bixénon, caméra, changement de voie, aides à la conduite, distance sécurité, alerte anti collision, détection angle mort, sièges et volant chauffants et connectivité Intellilink. Chacun devra voir midi à sa porte et faire son propre tri...sélectif.
 

SUR LA ROUTE

Couleurs d'automne, reflets ambrés, joli décor pour une citadine qui e craint pas de sortir pièges de la ville.
Couleurs d'automne, reflets ambrés, joli décor pour une citadine qui e craint pas de sortir pièges de la ville.
Nous ne sommes pas des fanas des blocs 3 cylindres généralement bruyants et occasionnant surtout des vibrations à qui mieux mieux. C'est une mode dans laquelle se sont engouffrés la plupart des constructeurs. Nous ne sommes pas convaincus des bienfaits sur le terme et préférons l'équilibre naturel des 4 cylindres. Pour autant, saluons les motoristes allemands qui ont su limiter les désagréments au point que pour un peu, on deviendrait adepte...? La puissance et le couple sont disponibles à la moindre sollicitation, les reprises sont franches et les bruits et autres vibrations sont beaucoup moins gênants ici qu'ailleurs. Paraitrait même que les consommations en bénéficient, mais tout cela doit être rester relatif, car la normalité n'est pas de ce monde. Le confort de suspension de la nouvelle Corsa qui n'était pas le point fort des générations précédentes un brin raidillardes, nous a agréablement surpris. C'est à ce genre d'évolutions positives que l'on voit le parcours d'un constructeur. Côté direction, nous l'avons dit, il y a aussi un net mieux, les freins n'ont jamais posé de problèmes et la boîte 6 est parfaitement étagée. Une boîte auto et une autre robotisée devraient débarquer prochainement. Avaler les kilomètres hors des villes ne perturbe pas notre Corsa, aussi bien souris des villes que pimprenelle des champs.
 

CONCLUSION

Comme toujours chez les allemands, il existe une version 5 portes et une 3 portes que nous trouvons moins judicieuse à l'usage quotidien.
Comme toujours chez les allemands, il existe une version 5 portes et une 3 portes que nous trouvons moins judicieuse à l'usage quotidien.
Même si on conserve un faible pour la Corsa 1.4 essence 4 cylindres 100 ch affichant fièrement ses 200 Nm de couple maxi, reconnaissons que notre Corsa 1 litre 3 cylindres n'a pas démérité. Esthétiquement très réussie, gougée avec force et élégamment cossue, Corsa 5ème du nom ne va pas tarder à mettre la zone au sein des citadines. Elle devrait même faire bien mieux que de la figuration au point de bouleverser certains équilibres. Gabarit contenu, habitabilité maintenue, équipements en hausse, techniquement évoluée, elle s'est dotée de solides arguments pour faire craquer ses futurs propriétaires. Ses prestations routières ne souffrent aucune critique et son nouveau confort de suspension est une jolie surprise. Ne vous fiez pas aux consommations normalisées qui n'ont, ici comme ailleurs, rien à voir avec la réalité du terrain. Bannissons la position trop basse de l'écran multi fonction, la tringle support capot, la direction en net progrès sans atteindre la perfection côté ressenti. Mais pour le reste, c'est un sans faute. Bref, c'est une allemande comme dirait Claudia.


 

NOTRE NOTATION

RECAPITULATIF    
ASPECT EXTERIEUR 500 430
EQUIPEMENT 800 614
COMMANDES DIVERSES 300 203
INSTRUMENTATION 400 265
SECURITE 800 701
PERFORMANCES 600 475
CONFORT DE CONDUITE 800 684
COTE PRATIQUE 500 373
COTE TECHNIQUE 800 670
BUDGET ET SAV 500 440
     
TOTAL GENERAL 6000 4855
MOYENNE 20,00 16,18
Les coutures sur ce cuir fauve d'excellente qualité témoignent d'une qualité de finition de haut vol.
Les coutures sur ce cuir fauve d'excellente qualité témoignent d'une qualité de finition de haut vol.

Habillée de superbes jantes parfois optionnelles, la nouvelle Corsa affirme son statut classieux.
Habillée de superbes jantes parfois optionnelles, la nouvelle Corsa affirme son statut classieux.
NOS COUPS DE COEUR
Allure joviale et séduisante
Espace intérieur qualitatif
Confort de suspension avenant
Prestations routières réelles


NOS COUPS DE GUEULE
Ecran multi media vraiment trop bas
Béquille de capot archaïque
GPS fantasque
Préférez le bloc 4 cylindres

ETOILES        4                                  COEURS        4

FICHE TECHNIQUE

Prix du modèle essayé (€) :  20060
Prix (à partir de/€) :               11990
Puissance fiscale (CV) : 04
Code moteur : NC
Nbre de cylindres/soupapes : 3/12
Carburant : Essence
Cylindrée (cm3) : 998
Alésage/course (mm) : NC
Puissance maxi (ch/tr) : 115/5000
Couple maxi (Nm/tr) : 170/1800
Transmission : AV
Boîte : BVM6
Freins AV : Disques V
Freins AR : Disques P
Diamètre de braquage (m) : 11.00
L / I / h (cm) : 402/173/148
Empattement (cm) : 251
Poids (kg) : 1178
Coffre (dm3) :  265/1120
Réservoir (L) :  45
Vitesse maxi (km/h) : 195
0 à 100 km/h (s) : 10.3
Rejet CO2 (g/km) : 115
Conso urbaine (L/100 km) : 6.0
Conso extra-urbaine (L/100 km) : 4,3
Conso mixte (L/100 km) : 4,9
Conso de l’essai (L/100 km) : 6.8



 
Notez


au hasard des essais déjà parus...
< >

Mercredi 1 Novembre 2017 - 15:44 Citroën Cactus EAT6 One Tone

Mardi 31 Octobre 2017 - 21:43 Isuzu D-Max Crew Quasar 4x4

édito | les news en live | focus | essais | les coups de Massu | reportages | nostalgie | éco green | évasion | biblio | kiosque


le magauto magazine automobile