LMA, le portail de l'actualité automobile

Accueil Accueil       Version imprimable Version imprimable          Partager Partager

16/01/2014

Nouvelle Mercedes-Benz S 600

Detroit ouvre le ban


Aucune autre automobile que le modèle haut de gamme de Mercedes-Benz ne marque aussi parfaitement l'aboutissement des ambitions légendaires du fondateur de l'entreprise : Gottlieb Daimler. La S 600, animée par un moteur V12 biturbo, est le modèle haut de gamme de la Classe S, dont le lancement a été un véritable succès.



Elle est disponible exclusivement avec empattement long et offre un équipement luxueux. Ses principales caractéristiques techniques : une puissance de 390 kW (530 ch) et un couple de 830 Nm. La S 600 sera présentée pour la première fois au monde lors du salon automobile de Détroit et sera commercialisée à partir de mars 2014. La Classe S est plus perfectionnée que jamais : les modèles de la série actuelle montent encore en gamme grâce à un affichage tête haute, à un pavé tactile et au système COLLISION PREVENTION ASSIST PLUS.
« Depuis toujours, la Classe S incarne nos ambitions haut de gamme en matière d'automobile, que ce soit en termes de technologie ou de design », souligne Ola Källenius, membre de la direction de Mercedes-Benz Cars, responsable Ventes. « La S 600, véritable vaisseau amiral, représente “l’essence même du luxe”, plus que tout autre modèle. Nos clients nord-américains et asiatiques, notamment, devraient particulièrement apprécier ce nouveau véhicule haut de gamme au moteur V12 fascinant ».

Les chevaux se content par centaines et la médiocrité n'est plus de ce monde.
Les chevaux se content par centaines et la médiocrité n'est plus de ce monde.
Le bloc V12 biturbo de la S 600 affiche une puissance de 390 kW (530 ch), soit encore plus que les 380 kW (517 ch) de son prédécesseur. La cylindrée est passée de 5 513 à 5 980 cm3. Le couple maximal est de 830 Nm dès 1 900 tr/min. Pour la première fois, la S 600 dispose de série de la fonction Start/Stop ECO. Elle est conforme à la norme antipollution Euro 6. En cycle mixte, la S 600 ne consomme que très exactement 11,1 litres/100 km, soit 21 % de moins que sa devancière (14,1 l/100 km).
Voici les principales caractéristiques du moteur :
    Carter-cylindres tout aluminium
    Entraînement par chaîne
    Vilebrequin forgé en acier traité haut de gamme
    Pistons forgés modifiés
    Nouvelle gestion moteur
    Nouvelles bobines d'allumage individuelles (double allumage) et procédé d'allumage multi-étincelle
    Culbuteurs à rouleaux
    Deux soupapes d'admission et une soupape d'échappement (soit trois soupapes en tout)
    Soupapes d'échappement à tiges creuses remplies de sodium
    Circuit de refroidissement basse température à réservoir de compensation distinct

Intérieur salon VIP pour une clientèle exigeante très haut de gamme.
Intérieur salon VIP pour une clientèle exigeante très haut de gamme.
L'équipement de série très riche de la S 600 souligne son rôle de vaisseau amiral. Il comprend, entre autres, le système Intelligent Light System à LED, le train de roulement MAGIC BODY CONTROL avec ROAD SURFACE SCAN et le Pack d'assistance à la conduite Plus. Ce dernier englobe l'avertisseur de franchissement de ligne actif, l'avertisseur d'angle mort actif, BAS PLUS avec assistant de carrefour, DISTRONIC PLUS avec assistant directionnel et Stop&Go Pilot, le frein PRE-SAFE® et enfin PRE-SAFE® PLUS.
Une motorisation haut de gamme qui renoue avec la légende
Le nombre « 600 » est mythique depuis longtemps dans l'histoire de l'automobile : le type 600 (W100), présenté en 1963, était la première voiture particulière Mercedes-Benz dotée d'un moteur à injection V8. Cette motorisation à la fois raffinée et puissante (184 kW/250 ch) a également propulsé la série W109 (plus précisément le modèle haut de gamme 300 SEL 6.3) à partir de 1967. Les autres modèles haut de gamme à moteur V8 étaient la 450 SEL 6.9 de la série 116 (210 kW/286 ch) et la 560 SE de la série 126 (220 kW/300 ch en version ECE). Le premier moteur douze cylindres proposé de série sur une voiture particulière Mercedes-Benz a été inauguré en 1991 sur le type 600 SE de la série 140. Le M120, avec sa cylindrée de 6 litres, développait 300 kW (408 ch). Depuis, la tradition veut que les motorisations haut de gamme de la Classe S soient des blocs V12. Depuis la série 220, Mercedes-Benz propose des versions haut de gamme particulièrement sportives optimisées par AMG, en l'occurrence les S 63 AMG et S 65 AMG, équipées de moteurs V8 et V12.

Les designers ont une marge de manoeuvre limitée pour ménager quelques subtilités conservatrices tenaces.
Les designers ont une marge de manoeuvre limitée pour ménager quelques subtilités conservatrices tenaces.
A partir du mois de mars, la Classe S hérite de nouveaux détails raffinés
Disponible à partir du mois de mars, le nouveau pavé tactile optionnel permet de commander toutes les fonctions de la platine de commande par des gestes des doigts, comme avec un smartphone. Par ailleurs, il autorise la saisie manuscrite de lettres, de chiffres et de caractères spéciaux dans chaque langue disponible sur la platine de commande. Il offre ainsi une nouvelle possibilité de saisie très intéressante, en complément du sélecteur COMAND existant et de LINGUATRONIC.
La Classe S propose également en option un affichage tête haute. Comme dans un jet privé, ce dernier affiche les informations essentielles directement dans le champ de vision du conducteur, sur le pare-brise, ce qui réduit les risques d'inattention. Le système indique, entre autres, la vitesse, les limitations de vitesse et les consignes de navigation.

En lieu et place de COLLISION PREVENTION ASSIST, la Classe S dispose désormais de série de COLLISION PREVENTION ASSIST PLUS. Ce système offre non seulement un freinage d'urgence assisté adaptatif, qui assure une protection contre les collisions dès 7 km/h, mais également une autre fonction très intéressante : si le risque de collision persiste et que le conducteur ne réagit pas, le système peut désormais procéder à un freinage autonome jusqu'à une vitesse de 200 km/h afin de réduire la gravité des accidents avec les véhicules qui roulent plus lentement ou qui sont en phase d'immobilisation. Jusqu'à une vitesse de 50 km/h, le système freine également en présence de véhicules immobiles, ce qui permet d'éviter des collisions jusqu'à 40 km/h.
Enfin, le chauffage électrique du pare-brise (option) permet de dégivrer le pare-brise sans gratter lorsque la température chute en dessous de zéro. Conçu comme un complément de la soufflante de la climatisation, il assure rapidement une visibilité dégagée par temps d'hiver.
Déjà, la chaîne de montage est fonctionnelle. Le mois de mars est proche. Tout est prêt. Nous sommes chez Mercedes... en Allemagne !
Déjà, la chaîne de montage est fonctionnelle. Le mois de mars est proche. Tout est prêt. Nous sommes chez Mercedes... en Allemagne !
Patrick RENZI
Notez

Dans la même rubrique :

Mazda RX-Vision - 25/05/2016



Recherche





reve-et-prestige