LMA, le portail de l'actualité automobile
biblio

02/04/2014

Nos premières voitures dans les années 1950 et 1960

par Bernard Escudero


Après les filles, les garçons, les villes et les campagnes... prenons la route des premiers souvenirs le long du grand ruban, avec Nos premières voitures dans les années 1950 et 1960.



Liberté, égalité,...voiture !

Sensible et rétro-nostalgique, à l'instar des collections à succès Nous les enfants de… et Grandir à, la collection Souvenirs d'enfance relate la France des années 1950 et 1960 à travers un thème universel. Chaque livre est un album-photo nostalgique, parfois légendé à hauteur d'enfant, doublé d'une chronique chapitrée mêlant avec bonheur souvenirs personnels et informations précises. Construit autour de l'enfance, l'ouvrage est porté par un auteur qui a lui-même passé son enfance et son adolescence durant cette période charnière de l'histoire.

Grâce à une iconographie riche et abondante, - une centaine de photos noir et blanc, dont de nombreuses sont issues de son propre fond personnel - et un texte soigné, Bernard Escudero ravira tous les mordus de voitures anciennes comme les nostalgiques d'une époque où l'automobile était le symbole fort d'une liberté enfin retrouvée.

Au sortir des années de guerre, le pays entre dans une période de reconstruction préfigurant le faste des Trente glorieuses à venir. L'expansion économique apporte alors de réelles avancées sociales tout en installant le confort dans les foyers. La société se transforme en profondeur pour devenir " de consommation " avec l'apparition de nouveaux besoins liés à de nouveaux biens. Parmi cette explosion d'innovations techniques et de créativité débridée, l'industrie automobile est certainement le symbole de cette foisonnante période de renouveau. Pourtant, dans les années 1950 l'achat d'une voiture représentait encore un acte important pour une famille (environ un an de salaire). Ce n'est qu'à partir de la décennie suivante que l'automobile devient l'emblème de liberté, d'indépendance, de rêve d'évasion et de réussite sociale. En commençant à être accessible au plus grand nombre, grâce notamment à la production de véhicules populaires et économiques - Renault Dauphine, 2CV (qui demandait parfois jusqu'à trois ans d'attente pour son acquisition), Panhard PL17… - la voiture profite de la démocratisation des vacances et des congés payés durement acquis en 1936. Alors que les autoroutes sont encore peu développées, la Nationale 7 est l'incarnation de la route des vacances, celle où il faisait bon prendre son temps avant de rejoindre les rivages ensoleillés du sud de la France.

Les enfants des années 1950 et 1960, qui n'ont alors d'yeux que pour la voiture de Papa, ont eu le bonheur de vivre une époque où le stress au volant n'existait pas, où il était agréable de rouler, presque seul, sur les petites routes de France, où stationner en ville n'était pas un problème… La liberté de déplacement faisait son chemin. Et Bernard Escudero de conclure " Épris de vitesse, de liberté et d'indépendance, nous ne rêvons qu'à une seule chose… tenir enfin un volant ".

L'auteur

Né à Pau, Bernard Escudero grandit au contact d'un père photographe. Après des études littéraires, il revient à sa passion première en passant son CAP de photographie. Sa maîtrise complémentaire des images et des mots intéresse la presse et lui permet de devenir journaliste pour différents hebdomadaires régionaux. Journaliste-écrivain, aujourd'hui installé à Mazamet dans le Tarn, il collabore à de nombreux ouvrages et vient de publier un premier roman intitulé Rectangle aux éditions Dédicaces.

Collection Souvenirs d'enfance
Format : 24 x 22,3 cm
Reliure : Couverture rigide

Editions Wartberg / Nos premières voitures dans les années 1950 et 1960 / 72 pages / 16.90 €





Notez

édito | les news en live | focus | essais | reportages | nostalgie | évasion | biblio | kiosque



presscar magazine automobile