LMA, le portail de l'actualité automobile

Accueil Accueil       Version imprimable Version imprimable          Partager Partager
essais

19/06/2015

Nissan Juke 1.2 DiG-T 115 2WD Tekna

Véhicule lunaire identifié


par Patrick RENZI

Dans la morosité ambiante du design automobile, il est de temps en temps une pépite esthétique qui sort de l'ordinaire. Ainsi est née il y a quelques années le Nissan Juke dont la bouille ludique et l'allure espiègle n'ont d'égales que sa bonhomie lunaire et sa jovialité cosmique. Quelques retouches esthétiques plus tard, le Juke essence a enfin reçu un moteur plus actuel. Et puis c'est tout...



QUELQUES GENERALITES

Dans sa robe noir métal, les appoints colorés dont du plus bel effet.
Dans sa robe noir métal, les appoints colorés dont du plus bel effet.
L'enfant terrible de la dynastie Nissan a ouvert une jolie brèche dans le style des crossovers. En y apportant un zeste d'arrogance et deux doigts de caractère trempé, le Juke semble venu de nulle part et on s'attend à voir sortir du véhicule deux ou trois petits hommes verts tout droit venus du cosmos qu'il soit lunaire, martien… Le restylage de l'an passé n'a rien perdu de l'ADN du Juke et c'est tant mieux.
 

LE TOUR DU PROPRIO

Insecte des villes ou crapaud des champs, aucune limite pour notre Juke dont la personnalisation identitaire demeure un réel atout.
Insecte des villes ou crapaud des champs, aucune limite pour notre Juke dont la personnalisation identitaire demeure un réel atout.
On ne reviendra que brièvement sur le style audacieux du Juke dont le pouvoir de séduction est intact. Feux supérieurs boomerang, ailes nouvelles, nouvelle calandre maison identitaire, la face avant est agressive. Quelques retouches sur la partie arrière qui reçoit un nouveau bouclier, des blocs optiques relookés, l'idée étant de conserver l'esprit sans pour autant esquiver la lettre, les designers n'ont pas eu la main très lourde. L'appoint stylistique se fera par de nouvelles jantes, de nouvelles teintes et un choix de personnalisation très mode qui fera le bonheur des adaptes de la chose. Un toit pano vitré peut, le cas échéant, inonder l'habitacle de lumière…. Magique!
 

ESPACE INTERIEUR

Ludique dehors, le Juke est aussi joueur dedans. Dommage que beaucoup trop de plastique dur abreuve cette planche de bord.
Ludique dehors, le Juke est aussi joueur dedans. Dommage que beaucoup trop de plastique dur abreuve cette planche de bord.
Evacuons de suite ce qui fâche: les passagers arrière ne seront pas à la noce, la faute à un espace jambes limité. Ceci étant, ce n'est pas pire que sur les moutures précédentes, mais les ingénieurs auraient été bien inspirés d'améliorer cette lacune. Pour autant, certains apprécieront au quotidien les 40% de volume supplémentaire du coffre, désormais 354 litres. On ne peut pas tout avoir…. Certains ont évoqué un certain esprit moto qui transpirerait de cet espace moderne, bien structuré, connecté comme ils disent et bien équipé. Nous y avons plutôt aperçu un look moderne, mieux assemblé que dans les générations précédentes, mais abusant encore des matériaux en plastique dur. Heureusement, les joncs, cerclages et autres artifices décoratifs sont raccord avec leurs équivalences extérieures. Au final, résultat sympa!
 

ASPECT TECHNIQUE

Le petit bloc 4 cylindres essence de 115 ch se révèle silencieux à l'usage grâce à une insonorisation bien maîtrisée.
Le petit bloc 4 cylindres essence de 115 ch se révèle silencieux à l'usage grâce à une insonorisation bien maîtrisée.
Alors? Ce moteur? Adieu vieux bloc essence 1.6 litre bruyant, gourmand et atmo. Bonjour, petit 1.2 litre turbo… 115 ch, injection directe, 190 Nm de couple, boîte méca 6, stop and start, sur le papier, tout cela est convaincant, y compris la conso annoncée de 5.6 en mixte. Un moteur bien dans son époque, petit et volontaire dès qu'on le met dans les tours… Pour le reste, rien de bien nouveau… y compris dans les domaines du freinage qui avait laissé une impression mitigée. A vérifier au volant…
 

SUR LA ROUTE

Les superbes sièges joliment galbés offrent un confort globalement bien apprécié.
Les superbes sièges joliment galbés offrent un confort globalement bien apprécié.
Franchement, ce Juke est un phénomène intrépide et on grimpe à bord avec un soupçon de curiosité avéré. Bien installé, beaux sièges aux sur-coutures harmonieuses, plus de place devant que derrière surtout pour les vrais gabarits, jolies touches colorées ici et là, équipements conséquents sur cette finition Tekna, vraiment sympa ce véhicule lunaire. Start… le petit moteur s'ébranle doucettement, sans bruit. Première, seconde, troisième, la boîte est agréable, bien étagée, elle épaule bien le moteur. En ville, le Juke se régale des feux rouges, des petites ruelles et des routes pavées de plus ou moins bonnes intentions. Choisir les bonnes jantes et ne jamais succomber sur les grandes tailles… chères à l'achat, onéreuses lors des changements de pneus et tape cul au possible. Tiens, le freinage répond bien aux sollicitations… Bon point. Dommage que, côté visibilité arrière, c'est un peu short. La caméra est utile, mais tout de même… Sur la route, loin des pièges de la ville, le Juke est à l'aise. Toujours silencieux, il faut cependant jouer de la boite pour que le régime moteur ne chute jamais en dessous des 2000 tr sous peine de relances fastidieuses. Bien entendu, qui dit jouer de la boîte dit puiser dans le réservoir au demeurant un peu court (46 litres), donc une conso théorique à rebooster… comme dab!

CONCLUSION

Que l'on se tourne pique ou carré, la place aux jambes insuffisantes est un handicap sérieux.
Que l'on se tourne pique ou carré, la place aux jambes insuffisantes est un handicap sérieux.
Le Juke n'a pas de réelles concurrences,  ni le Captur vraiment trop quincaille et encore moins le Cactus dont on se demande la raison d'être. Dans cette version 1.2 DiG-T essence qui plus est en finition Tekna, il apporte un peu de variétés dans ce monde automobile souvent fadasse, surtout sur le segment médian auquel il appartient. Précurseur lors de son lancement, il souffre d'un réseau de distribution moins dense que le losange ou les chevrons. Il fait pourtant bonne figure dans les cumuls de vente. Ce Juke a de la gueule et mérite le détour. Il est une des meilleures alternatives du moment pour qui souhaite s'afficher comme un terrien un brin cosmique… Enfin… c'est l'esprit….
 

NOTRE NOTATION

Réservoir moto? Non! Juste une console centrale sur laquelle trône une commande de boîte précise.
Réservoir moto? Non! Juste une console centrale sur laquelle trône une commande de boîte précise.
RECAPITULATIF    
ASPECT EXTERIEUR 500 437
EQUIPEMENT 800 612
COMMANDES DIVERSES 300 229
INSTRUMENTATION 400 294
SECURITE 800 701
PERFORMANCES 600 486
CONFORT DE CONDUITE 800 673
COTE PRATIQUE 500 401
COTE TECHNIQUE 800 657
BUDGET ET SAV 500 434
     
TOTAL GENERAL 6000 4924
MOYENNE 20,00 16,41

La meurtrière qui fait office de lunette arrière interdit toute rétrovision naturelle. Caméra de recul indispensable...
La meurtrière qui fait office de lunette arrière interdit toute rétrovision naturelle. Caméra de recul indispensable...
NOS COUPS DE COEUR
Gueule d'enfer
Châssis performant
Volume de coffre en hausse
Moteur silencieux

NOS COUPS DE GUEULE
Places arrière restreintes
Garantie limitée
Capacité du réservoir
Visibilité arrière

ETOILES        3.0                      COEURS        4.0

FICHE TECHNIQUE

Un oeil sculpté avec soin pour donner au Juke son regard si particulier.
Un oeil sculpté avec soin pour donner au Juke son regard si particulier.
Prix du modèle essayé (€) :  23640
Prix (à partir de/€) :               15990
Puissance fiscale (CV) : 06
Code moteur : NC
Nbre de cylindres/soupapes : 4/16
Carburant : SP95
Cylindrée (cm3) : 1197
Alésage/course (mm) : 72.2x73.1
Puissance maxi (ch/tr) : 115/5500
Couple maxi (Nm/tr) : 190/2000
Transmission : AV
Boîte : BVM6
Freins AV : Disques V
Freins AR : Disques P
Diamètre de braquage (m) : 10.70
L / I / h (cm) : 413/176/156
Empattement (cm) : 253
Poids (kg) : 1278
Coffre (dm3) :  354/1189
Réservoir (L) :  46
Vitesse maxi (km/h) : 178
0 à 100 km/h (s) : 10.8
Rejet CO2 (g/km) : 129
Conso urbaine (L/100 km) : 6.9
Conso extra-urbaine (L/100 km) : 4.9
Conso mixte (L/100 km) : 5.6
Conso de l’essai (L/100 km) : 7.8
 


Notez

Tags : juke

au hasard des essais déjà parus...
< >

Mercredi 1 Novembre 2017 - 15:44 Citroën Cactus EAT6 One Tone

Mardi 31 Octobre 2017 - 21:43 Isuzu D-Max Crew Quasar 4x4

édito | les news en live | focus | essais | les coups de Massu | reportages | nostalgie | éco green | évasion | biblio | kiosque


le magauto magazine automobile