LMA, le portail de l'actualité automobile

Accueil Accueil       Version imprimable Version imprimable          Partager Partager
essais

30/07/2014

Mitsubishi Space Star 1.2 AS&G Intense

Message thaïlandais


par Patrick RENZI

Excellemment réputé dans nos contrées pour ses SUV plus ou moins gros, plus ou moins 4x4 aussi, Mitsubishi est un grand constructeur japonais qui a quelques difficultés à s'affirmer en Europe pour ses gammes plus familiales ou citadines. Après la Colt délaissée l'an passé, voici la Space Star bien décidée à en découdre avec ses nombreuses copines qui jouent dans la cours de récré des petites citadines.



QUELQUES GENERALITES

Cet air taquin en dit long sur les prétentations de cette citadine.
Cet air taquin en dit long sur les prétentations de cette citadine.
Fabriquée dans une toute nouvelle usine en Thaïlande au rythme de quelques 200000 unités par an, la Space Star ale cul entre deux chaises. Entendez par là qu'elle est un peu plus généreuse que les minicitadines traditionnelles sans pour autant atteindre les gabarits de petites compactes supérieures. Une manière comme une autre d'appréhender un marché encombré et de se positionner comme une alternative opportune. Assise sur la nouvelle plateforme maison, légère (gain de 120 kg par rapport à la Colt!), la Space Star se veut facile à vivre… avec quelques arguments non dénués d'intérêt.
 

LE TOUR DU PROPRIO

La Space Star ne peut pas renier ses origines extrême-orientales.
La Space Star ne peut pas renier ses origines extrême-orientales.
L'aspect extérieur ne renie pas certaines origines asiatiques et personne ne sera surpris de retrouver des portières largement nervurées, des roues minimalistes ou des accessoires rapportés proéminents. En contraste, on apprécie une face avant lissée et une poupe en net progrès par rapport à sa devancière sans oublier les 5 portes dont le hayon toujours plus pratique à l'usage. L'ensemble est soigné, hommage aux designers qui ont su doter la Space Star d'un Cx de 0.27 en dotant leur progéniture d'une voie avant plus large qu'à l'arrière, d'une ligne de toit innovante, de protections de soubassement, d'un bouclier avant optimisé sans oublier les fameux attributs destinés à réduire trainée aérodynamique et portance.

ESPACE INTERIEUR

Présentation un brin simplifiée dès qu'on franchit le seuil et la planche de bord a du mal de nous convaincre. Heureusement, un écran multi fonctions incluant les réglages, la navigation et le téléphone ainsi qu'une radio MP3 4HP indépendante rattrapent le coup. L'apport d'une touche beige écru dans l'univers de notre habitacle compense les aspects de quelques plastiques durs un tantinet quincaille. Ce défaut n'est malheureusement pas une exception Mitsu, puisque toutes les voitures de ce segment en sont fourrées. La boite à gants permettra juste de planquer quelques documents et quelques vides poches se distinguent ici et surtout là. Une mention particulière pour le joli volant très classieux.
Un volant cossu habille élégamment une planche de bord bi-ton conçue sans rigueur germanique.
Un volant cossu habille élégamment une planche de bord bi-ton conçue sans rigueur germanique.

ASPECT TECHNIQUE

3 cylindres, 1.2 litre, 80 ch et une joie de vivre pétillante.
3 cylindres, 1.2 litre, 80 ch et une joie de vivre pétillante.
Avec sa nouvelle plateforme polyvalente, Mitsubishi bénéficie d'une base structurelle de tout premier plan. Il ne faut jamais oublier qu'au Japon, mais aussi et surtout de par le monde, Mitsu est un industriel référent en matière d'automobile certes, mais pas que. Ce potentiel technologique maison se retrouve au sein de ses voitures qui sont souvent des produits savamment élaborés et modernes. Dotée des dernières trouvailles usuelles techniques comme ses moteurs 3 cylindres MIVEC 12 soupapes à 2 ACT de 1 litre et surtout 1.2 litre en alliage léger sont énergétiquement efficaces grâce à une forme et un coulage optimisés, une réduction des frottements ou un calage variable de la distribution. Côté environnemental, le Stop & Start, les pneus faible résistance, l'affichage éco conduite, la récupération d'énergie au freinage… répondent présents.

AU VOLANT

Un large écran mutifonctions gère l'ensemble des fonctions navigation, téléphone ainsi que les différents réglages.
Un large écran mutifonctions gère l'ensemble des fonctions navigation, téléphone ainsi que les différents réglages.
De fait, conduire notre Space Star se révèle surprenant. La voiture est très maniable et son rayon de braquage de 4.60 m autorise quelques fantaisies bien utiles en ville. Les sièges sont confortables même s'ils auraient mérités un maintien plus conséquent. Mais ce qui est bluffant, c'est le côté volontaire de la mécanique. Ce 3 cylindres de 80 ch sur notre voiture est un régal et permet à notre Space Star de se jouer des pièges tortueux de son royaume urbain. Démarrage au feu rouge, reprise pour dépasser ce vélo hardi, tout est permis… Le couple disponible et le poids léger donnent des ailes à notre citadine qui reste sobre en usage normalisé. Les pneumatiques mériteraient à coup sûr une taille en prime. La visibilité avant est excellente et l'habitabilité généreuse.

CONCLUSION

Une modularité plus actuelle aurait apporter plus de polyvalence à la Space Star.
Une modularité plus actuelle aurait apporter plus de polyvalence à la Space Star.
On ne s'attendait pas à un tel festival. Nous étions un brin perplexes avant l'essai de cette Space Star. Nous n'avions pas gardé un souvenir impérissable de feue la Colt et l'on mesure ici les progrès de Mitsubishi en la matière. Bien sûr, nous sommes toujours demandeurs d'une finition plus aboutie, d'une modularité arrière moins spartiate, mais à part ça, force est de constater que la Space Star surplombe pas mal de ses copines dans les domaines sobriété, maniabilité, performances, habitabilité, confort et équipement. De quoi sans doute en tenir compte lors de vos futures négociations.
 

FICHE TECHNIQUE

Prix du modèle essayé (€) :  14904
Prix (à partir de/€) :               9690
Puissance fiscale (CV) : 04
Code moteur : NC
Nbre de cylindres/soupapes : 3/12
Carburant : Essence
Cylindrée (cm3) : 1193
Alésage/course (mm) : NC
Puissance maxi (ch/tr) : 80/6000
Couple maxi (Nm/tr) : 106/4000
Transmission : AV
Boîte : BVM5
Freins AV : Disques ventilés
Freins AR : Disques pleins
Diamètre de braquage (m) : 9.20
L / I / h (cm) : 371/166/149
Empattement (cm) : NC
Poids (kg) : 845
Coffre (dm3) :  235
Réservoir (L) :  35
Vitesse maxi (km/h) : 180
0 à 100 km/h (s) : 11.7
Rejet CO2 (g/km) : 96
Conso urbaine (L/100 km) : 4.8
Conso extra-urbaine (L/100 km) : 3.7
Conso mixte (L/100 km) : 4.1
Conso de l'essai (L/100 km) : 6.3
Plus volumineux, tu meurs...
Plus volumineux, tu meurs...

Un bloc instrumental unique, mais lisible intègre l'essentiel dont un compte-tours et une gestion éco. Protection environnementale oblige...
Un bloc instrumental unique, mais lisible intègre l'essentiel dont un compte-tours et une gestion éco. Protection environnementale oblige...
NOS COUPS DE COEUR
Motorisation pétillante
Maniabilité urbaine
Technologie concurrentielle
Equipement satisfaisant


NOS COUPS DE GUEULE
Finitions à améliorer
Densité du réseau
Image à développer
Dimensions pneumatiques

Notez


au hasard des essais déjà parus...
< >

Mercredi 1 Novembre 2017 - 15:44 Citroën Cactus EAT6 One Tone

Mardi 31 Octobre 2017 - 21:43 Isuzu D-Max Crew Quasar 4x4

édito | les news en live | focus | essais | les coups de Massu | reportages | nostalgie | éco green | évasion | biblio | kiosque


le magauto magazine automobile