LMA, le portail de l'actualité automobile
LMA le mag'

Accueil Accueil       Version imprimable Version imprimable          Partager Partager

08/10/2014

Luca di Montezemolo quitte Ferrari

Adieux déchirants et longue histoire d'amour


(Maranello) Ce 8 octobre restera une date importante dans les annales de Ferrari. Et ses premiers mots " Ce n'est pas facile ... » en disent long sur l'émotion de Luca di Montezemolo, lors de son discours d'adieu aux employés de Ferrari. Un discours qui a souvent été interrompue par de longs applaudissements de toute l'assemblée.



Une longue histoire d'amour
 
Les différents personnels de Ferrari ont sollicité à plusieurs reprises une réunion d'adieu avec M. Montezemolo avant qu'il ne quitte Maranello après 23 ans. Montezemolo a donné son accord pour les réunir après en avoir parlé à la Gestion Sportive de la Division Formule 1 avant le départ de l'équipe pour les Grands Prix du Japon et de Russie.
Deux mille personnes se sont donc rassemblées dans un grand chapiteau à l'usine hier après-midi . Après quelques mots d'introduction du Vice-Président Piero Ferrari et du PDG Amedeo Felisa suivi d'un superbe documentaire résumant les 23 années de Montezemolo chez Ferrari agréablement monté sur la chanson  "Una lunga storia d'amore " ("Une longue histoire d'amour") de Gino Paoli , Luca di Montezemolo prit la parole.
Dans son discours , le Président a souligné à plusieurs reprises, l'importance des employés de Maranello: " Vous êtes la puissance derrière Ferrari, la plus belle entreprise dans le monde. Vous êtes les véritables architectes de ses victoires. Vous êtes Ferrari ". Il a rappelé également les victoires de la marque en Formule 1, domaine dans lequel Ferrari reste l'équipe la plus performante, ainsi que le succès des voitures GT du cheval cabré dans le monde entier. M. Montezemolo a également dit à l'assemblée qu'il était "fier d'avoir vécu ces merveilleuses années avec vous".
Il a réitéré qu'il était certain que "l'avenir de Ferrari, qui construit des voitures, mais pas des rêves, restera lumineux. Il a ensuite eu des paroles affectueuses à l'attention à la fois Michael Schumacher et Jules Bianchi, le jeune pilote Marussia qui est venu dans les rangs de la FDA et se bat maintenant pour sa vie après un dramatique accident à Suzuka.
Après le discours de M. Montezemolo, les représentants des femmes et des hommes de l'usine l'ont rejoint sur la scène pour une étreinte symbolique. Quand il est parti, le Président a été englouti par une foule d'admirateurs qui voulaient ne serait-ce que lui serrer la main, prendre des selfies avec lui et généralement exprimer leur énorme affection et leur grand respect pour cette "histoire d'amour durable".
Patrick RENZI
Notez

Recherche





reve-et-prestige