LMA, le portail de l'actualité automobile
Accueil Accueil       Version imprimable Version imprimable          Partager Partager

10/08/2015

L'opportuniste Formula-E

par Patrick RENZI

On aurait pu comprendre que le sport automobile puisse évoluer comme il l'a toujours fait au gré des avancées technologiques ou des réglementations structurelles. On aurait même pu entériner certains choix abusifs autant qu'hasardeux de quelques grands pontes de la FIA au moment d'inscrire ou de désinscrire au gré des senteurs de billets de banque, telle ou telle manifestation. Il y aurait tant et tant à dire et à redire.



Mais le coup pernicieux de la Formula-E, franchement, fallait oser…
 
Opportuniste jusqu'au bout des kWh, la FIA a donc validé cette Formule des beaux quartiers et des bobos défraichis au point de lancer une véritable razzia auprès des constructeurs, fabricants, spécialistes, écuries avec en ligne de mire, de quoi rassasier certains appétits assoiffés de dollars et de glorioles, de quoi caresser dans le sens des poils qu'ils n'ont plus, les quelques sphères politicardes plus soucieuses de protéger leurs sièges d'élus que de sauver réellement la planète.
 
Car nous ne le dirons jamais ni assez fort, ni assez haut, ces putains de kWh qui vont fondre comme neige au soleil des circuits bitumineux, il va bien falloir les produire… et accessoirement les stocker. Merci le nucléaire, le thermique et leurs destins funestes de retour sur les avant-scènes. Quand comprendrez-vous que ce ne sont ni vos éoliennes dont on peut prédire les désastres environnementaux, ni les kilomètres carrés de panneaux solaires avides de composants peu glorieux qui feront le compte. Quant au stockage, force est de constater que nous ne savons pas faire. Point final.
 
Alors que dire du ridicule de mettre en piste 2 voitures par pilote pour pallier les autonomies défaillantes? Et que dire de la prochaine déferlante des anciens pilotes sur le retour qui verront dans la Formula-E une plus agréable alternative aux maisons de retraite certes dorées, auxquelles ils sont prédestinés… avant l'oubli…
 
Paris qui n'est pas à une hérésie près, dirigée de mains de maîtresse par une politicienne socialisante, est déjà sur les rangs pour organiser un Grand Prix… De quoi raviver la flamme automobile dans les belles artères de la Capitale…? Le silence est d'or et peu importe le coût du moment qu'il y a l'ivresse… Heureusement, d'ici là, Miss Hidalgo aura probablement rendu le voile à défaut de le porter…
 
Que quelques constructeurs mettent un point d'honneur à développer de nouvelles technologies dans leurs antres Recherche et Développement, c'est bien là la moindre des évidences. Que l'on implante sous les capots des motorisations hybrides avec le succès que l'on sait, personne n'y voit d'inconvénients majeurs. Mais nous savons tous que ces fichus kWh sont tellement volatiles, qu'à peine sortis de leur centrale nourricière, ils se sont déjà envolés, instables qu'ils sont et peu disposés à se voir emprisonner dans des batteries si luxueuses soient-elles. Et même si l'on sait que certaines d'entre elles ont des performantes étonnantes, on ne peut passer sous silence ni les coûts de revient gargantuesques, encore moins les usages de terres rares dont les ressources se trouvent dans des endroits de la planète qu'ils seraient indécents de massacrer.

Faire de la Formule-E le prochain étendard de la virginité automobile est un scandale sans nom. Développer cette discipline avant même qu'elle ait pu devenir mature est stupide. Profiter de l'inculture humaine pour amasser des profits gigantesques au nom d'une écologie propre est indigne.
 
Et quand on voit les vieux pilotes pointer plus que le bout du nez pour piquer les volants destinés aux jeunes pousses, on crie stop, assez, ça suffit. Une fois de plus, Bernie est à côté de la plaque, aveuglé par les reflets dorés des futurs droits. Il sait que la F1 a du plomb dans l'aile puisque c'est lui et lui seul qui mène la danse. La Formula E est son prochain jouet. Dégage Bernie!
 

Notez


Recherche





presscar magazine automobile