LMA, le portail de l'actualité automobile

édito

15/03/2014

Et une bourde de plus, une !


par Patrick RENZI

On sait depuis le temps que nos gouvernants ne sont pas à une idiotie près. Un peu comme si nos politiques, dès potron-minet, s'affairaient à accoucher de l'idée saugrenue qui fera d'eux, la vedette médiatique de la journée. Dernière en date: la circulation alternée pour cause de pollution intensive…



Et comme par hasard, c'est sur l'automobile que ça tombe… Comme si elle était responsable de tous les maux de la Terre.
Sous la pression des bobos écolos et prenant le risque inconsidéré de se prendre une raclée lors des prochaines municipales, notre gouvernement socialiste qui collectionne bourdes sur bourdes depuis pas mal de temps, ressort des vieux cartons poussiéreux, l'idée de faire circuler les immatriculations paires les jours pairs, impaires les jours impairs. Une aberration déjà mise en place en 1997, sans succès excepté pour les caisses de Bercy qui comblent leurs poches percées par l'appoint des substantielles recettes des PV, puisque PV il y a. Ben voyons.
Et comment va-t-on punir nos chers agriculteurs qui sont en plein épandage d'engrais et qui comptent pour moitié dans ces pics de pollution? Et que dire des chauffages urbains qui impactent 1/3 de cette pollution? Va-t-on dresser un procès verbal à l'Allemagne qui, faisant l'impasse sur le nucléaire, relance ses centrales charbon et pollue notre air en nous envoyant leurs particules plus ou moins fines?
Lundi, il faudra donc que les travailleurs d'Ile de France et de Rhône Alpes s'organisent pour piailler les véhicules impairs s'ils veulent se rendre à leur job. Et quid des livreurs pairs, des corbillards pairs, des véhicules de police et de gendarmerie pairs???
Tout ce petit monde sera-t-il contraint de rester au bercail? Ou y-aura-t-il une flopée de dérogations amicales de circonstance qui dénatureront l'idée première censée apaisée les velléités de la composante écologique électorale…
Décidément, ce gouvernement est une des plus lamentables farces des temps modernes. Jour après jour, les idioties s'accumulent et le pire, c'est qu'à droite, l'air n'est pas plus pur… Pas de quoi nous rassurer à quelques jours de mettre le bon bulletin dans l'urne! La seule certitude que nous avons, c'est de continuer à raquer pour compenser les gaspillages orchestrés par toute une foule parasitaire composés d'élus qui n'ont pas d'autres buts dans la vie que de se regarder le nombril au mépris même de ceux qui les ont élus. Que diable, à quelques jours d'une élection démocratique... Indignons-nous!




Notez


édito | les news en live | focus | essais | les coups de Massu | reportages | nostalgie | éco green | évasion | biblio | kiosque


le magauto magazine automobile