LMA, le portail de l'actualité automobile

Accueil Accueil       Version imprimable Version imprimable          Partager Partager
reportages

01/11/2014

Coyote Nav

Le premier des Mohicans

par Patrick RENZI

Coyote est le leader de ce qui est pompeusement devenu des aides à la conduite ou je ne sais quelle autre appellation de circonstance. Pour sauver leur peau et par la même leur raison d'être, les constructeurs de ces petites choses, réunis en association fantasque, ont du avaler leur mouchoir et la couleuvre qui était dedans, sous la pression des pouvoirs dits publics qui menaçaient d'interdire ces antiradars néfastes aux ponctions financières des automobilistes.



Beaucoup de progrès avec ce modèle Nav particulièrement complet et fonctionnel. Mais un écran lisible doit être anti-reflet et là, c'est raté!
Beaucoup de progrès avec ce modèle Nav particulièrement complet et fonctionnel. Mais un écran lisible doit être anti-reflet et là, c'est raté!
Bref, ces constructeurs se sont couchés devant l'Etat et ont du modifier leur vocation et surtout contourner le problème en mettant sur le marché des références plus consensuelles, politiquement plus correctes.

Dans cette course au renouveau, les anciens propriétaires de ces chasseurs de radars se sont vus  privés de mises à jour, menacés de tous les maux et obligés de mettre leur matériel au rebut. Coyote a très vite réagi pour conserver son leadership en la matière et a pris soin de faire évoluer sa gamme au gré des modes et des attentes d'une clientèle organisée. Plusieurs déclinaisons ont fait surface, toujours plus aboutis, novateurs. Et puis, enfin, est né le boitier Nav qui coiffe le catalogue Coyote grâce à des prestations complètes et à un écran enfin de dimension acceptable et de résolution satisfaisante, quoique trop brillant.
 

Le problème de ces avertisseurs est leur positionnement qui ne doit pas amuter la visibilité. Et là, ce n'est pas gagné pour Coyote comme pour les autres.
Le problème de ces avertisseurs est leur positionnement qui ne doit pas amuter la visibilité. Et là, ce n'est pas gagné pour Coyote comme pour les autres.
Cela fait 20000 km que le Nav nous accompagne au gré des essais et autres déplacements que nous effectuons, 20000 km au cours desquels nous avons librement pu tester, pester, chercher, critiquer, apprécier notre Coyote Nav presque parfait. Cela aurait été trop beau.
 
Dès l'ouverture de l'emballage coffret, on apprécie les accessoires fournis tels la ventouse qui va bien, le dongue USB pour l'allume-cigare, le câble micro USB, le film protecteur écran, la petite chiffonnette, le guide de prise en mains…. et le boitier protégé comme il faut.
La présentation joue la carte du sérieux et cela rassure, d'autant que la mise en route est des plus intuitives. Le plus avec le plus, le moins…. enfin presque!

Une fois coincé dans un recoin de la planche de bord ou dominant du haut de sa ventouse amputant comme tous ces concurrents une partie de la visibilité, collé, aimanté, peu importe, un bouton vert vous invite à l'appui. Tout un process se déroule vous offrant au gré des menus, des réglages appropriés, des paramètres personnalisés. Complet le bougre, un passage en revue ultra détaillé, prémices et préalables d'un confort d'utilisation ultérieur optimal. Un peu de temps, mais utile et on n'y reviendra que lorsque l'on voudra peaufiner au fil de l'eau.

Disons le tout net… ce produit est le meilleur et le plus complet, le plus agréable aussi tout en conservant un niveau de lisibilité exceptionnel quand le soleil n'a pas la mauvaise idée de l'inonder de ses rayons. L'écran brillant certes tendance n'a pas été suffisamment traité antireflet. Dommage, car illisible à la lumière et sensible aux reflets. Mauvais point.
Revenons aux informations distillées par notre compagnon de route. Nous restons avec chance dans l'univers Coyote avec toute une foule prestations ajoutées en prime.

Il y a quelques mois, nous avions été agréablement surpris par l'offre Munic qui donnait à ces petits appareils, une dimension élargie à la navigation grâce à un GPS et une cartographie que ne possédait pas la concurrence. Hélas, Munic n'a pas les moyens de ses ambitions. Terrible réalité. On a longtemps apprécié le Coyote pour ses alertes anti radar efficaces. Une communauté large et disponible, très à l'écoute, le Coyote remplaçait avantageusement les célébrissimes appels de phares. La technologie évoluant à la vitesse grand V, le client est devenu exigeant. L'écran surtout et puis l'affichage d'informations manquantes…. Alors les Coyote ont évolué et nous avons été parmi les premiers à applaudir. Aujourd'hui, la taille est enfin décente et Coyote offre enfin un vrai GPS embarqué.
 

Mais le Coyote Nav n'est pas donné… La cartographie n'est pas toujours actualisée et certains ronds points sont restés carrefours. D'où la nécessité des mises à jour… 199 euros tout de même, en prix de base. Et je ne compte pas l'abonnement. L'addition commence à cuber. Le prix de l'exclusivité sans doute, car Coyote est le seul à pouvoir revendiquer une communauté aussi fiable.

Alors, oui, le Coyote Nav est une réussite totale. Avec le temps, il est devenu beau, grand et utile au-delà du simple avertisseur radar que les autorités, un jour, ont décidé de l'amputer. Il est toujours aussi fiable et le service est d'une qualité supérieure. Reste que son écran doit évoluer pour maitriser les reflets et un alignement tarifaire à la baisse est nécessaire, ne serait-ce que pour le respect moral de ses utilisateurs. Une bonne raison, vous ne trouvez pas?
 
Précieuses aides à la conduite, ne nous cachons pas la face, plus souvent avertisseurs de radars que navigateur au long cours.
Précieuses aides à la conduite, ne nous cachons pas la face, plus souvent avertisseurs de radars que navigateur au long cours.
Notez

Dans la même rubrique :

FCA à vendre - 01/11/2017

Mitsubishi 2017 - 01/05/2017

Rétromobile 2017 - 13/02/2017

RWB - 07/01/2017

Technopolys - 07/11/2016

Epoqu'auto Lyon 2016 - 07/11/2016

Mondial Auto 2016 - 02/10/2016

SKF France - 16/05/2016

Coyote Mini - 10/01/2016

1 2 3 4

édito | les news en live | focus | essais | les coups de Massu | reportages | nostalgie | éco green | évasion | biblio | kiosque


le magauto magazine automobile