LMA, le portail de l'actualité automobile

Accueil Accueil       Version imprimable Version imprimable          Partager Partager
essais

01/11/2017

Citroën Cactus EAT6 One Tone

Etat de proto


par Patrick RENZI

Le Cactus ne pouvait pas se retrouver ailleurs que dans un catalogue Citroën. Constructeur de génie à ses heures, novateur à plus d'un titre, futuriste sur un malentendu, mais tellement décalé, souvent borderline que ce soit au niveau technique hélas de moins en moins souvent, que design. Disons le tout net, à l'heure où la relève est quasiment prête, le Cactus 1ère génération n'a jamais recueilli nos suffrages et ce n'est pas la variante One Tone qui nous fera changer d'avis.



QUELQUES GENERALITES

Faux crossover en quête d'un effet kisscool, objet de démarcation sociale des quartiers bobos ou prototype en cours de validation, ce Cactus ne passe jamais inaperçu et c'est sans doute là son premier atout à défaut d'être son point fort. Un peu comme l'Avantime qui n'en finissait pas de se faire attendre, le Cactus présenté dès 2007 à Francfort n'a vu le jour commercial que 7 ans plus tard. Longue, trop longue gestation pour un produit qui n'a jamais brillé par sa maturité et qui reste encore aujourd'hui au stade d'un prototype.

LE TOUR DU PROPRIO

Rondouillard, directement sorti d'une sorte de BD illustrée, flanqué de ses foutus Airbump sans réel intérêt, compacte et même pas surélevé comme on pouvait s'y attendre, le Cactus divise. Personne ne reste indifférent face à cet objet roulant non identifié. Il y a les pour, il y a les contre. A regarder les ventes, les fans ne sont pas légion et gageons que la prochaine génération rentrera dans le rang d'un marketing conservateur plus conforme aux attentes des actionnaires...
 

ESPACE INTERIEUR

C'est probablement là que le bât blesse le plus gravement. Ridicule planche de bord aux instrumentations minimalistes et approximatives, assises de sièges beaucoup trop courtes et trop molles au point d'être désagréables dès les premiers kilomètres, ambiance concept car bon marché, tout cela ne fait pas sérieux. Même l'habitabilité uniquement réservée à 4 personnes n'est pas en rapport avec l'esprit crossover que Citroën veut donner à son Cactus. Les vitres arrière sont à compas, quant au coffre, franchement, très et trop petit. Mais une Citroën, c'est aussi l'aventure, la différence et parfois, l'absurde, mais il en reste toujours quelque chose de bon.



ASPECT TECHNIQUE

Posé sur la plateforme de l'ancienne C3, le Cactus offre des prestations satisfaisantes, quoiqu'en retrait par rapport à ce qui se fait aujourd'hui, surtout dans le secteur dynamique. Et puis il y a cette foutue boîte robotisée à simple embrayage qui a tellement mis de temps à trouver sa remplaçante et pourri le quotidien de nombreux clients... Cette fois, nous avons enfin droit à une boite auto japonaise signée Aisin dont les 6 rapports ne sont pas de trop... Il y a un mieux sans pour autant titiller le must. Et puis, il y a ce 3 cylindres que PSA met à toutes les sauces, un 3 cylindres qui vibre et qui consomme. Décidément!

SUR LA ROUTE

Heureusement pour le moteur, le poids du Cactus tourne autour des 1100 kg, ce qui lui permet de respirer à tous les étages ou presque. Sauf qu'il faut monter dans les tours pour que le groupe puisse s'exprimer librement... comme tous les 3 cylindres. Gageons que ces horreurs dont les seuls avantages se concentrent sur les fiches techniques, disparaitront rapidement laissant place à des blocs 4 cylindres plus homogènes. Ceci étant, on est surpris par les qualités routières du cactus, son freinage endurant, sa direction douce, mais attention au diamètre de braquage démesuré. Bonjour les manoeuvres de parking.





ON SE RESUME

Le Cactus actuel est en fin de vie et ceci explique probablement cela. Il restera une étoile furtive dans le monde mystérieux des chevrons. Bâtard avant l'heure, il ne correspond à aucun besoin particulier, sauf peut-être celui de se démarquer de ses voisins. Une sorte de prototype à l'échelle marketing, suffisamment abouti pour être vendu en concession, mais sans plus. Il défraie la chronique et s'est solidement créé des inimitiés, mais aussi une communauté de fans qui ne voient que par leur Cactus. Et au fond, n'est-ce pas là le but recherché?

NOTRE NOTATION

RECAPITULATIF    
ASPECT EXTERIEUR 460 500
EQUIPEMENT 613 800
COMMANDES DIVERSES 239 300
INSTRUMENTATION 264 400
SECURITE 717 800
PERFORMANCES 522 600
CONFORT DE CONDUITE 550 800
COTE PRATIQUE 393 500
COTE TECHNIQUE 721 800
BUDGET ET SAV 371 500
     
TOTAL GENERAL 4850 6000
MOYENNE 16.16 20.00

NOS COUPS DE COEUR
Concept novateur
Moteur volontaire
Boîte en progrès
Gabarit mesuré

NOS COUPS DE GUEULE
Sièges mal conçus
Présentation intérieure
Volume du coffre
Soiffard

Prix du modèle essayé (€) : 24700
Prix (à partir de/€) :              20150
Puissance fiscale (CV) : 06
Nbre de cylindres/soupapes : 3/12
Carburant : SP95
Cylindrée (cm3) : 1199
Alésage/course (mm) : 75.0x90.5
Puissance maxi (ch/tr) : 110/5500
Couple maxi (Nm/tr) : 205/1500
Transmission : AV
Boîte : EAT6
Freins AV : Disques V
Freins AR : Disques P
Diamètre de braquage (m) : 10.90
Long/Larg/Hauteur (cm) : 416/173/153
Empattement (m) : 254
Poids (kg) : 1020
Coffre (L) : 358/1170
Réservoir (L) : 50
Vitesse maxi (km/h) : 188
0 à 100 km/h (s) : 10.7
Rejet CO2 (g/km) : 105
Conso urbaine (L/100 km) : 5.6
Conso extra-urbaine (L/100 km) : 3.9
Conso mixte (L/100 km) : 4.6
Conso de l’essai (L/100 km) : 8.0

Notez

Tags : cactus, eat6, onetone

au hasard des essais déjà parus...
< >

Mardi 31 Octobre 2017 - 21:43 Isuzu D-Max Crew Quasar 4x4

Lundi 22 Mai 2017 - 10:45 Opel Mokka X Color Edition 1.4 Turbo 140

édito | les news en live | focus | essais | les coups de Massu | reportages | nostalgie | éco green | évasion | biblio | kiosque


le magauto magazine automobile