LMA, le portail de l'actualité automobile

Accueil Accueil       Version imprimable Version imprimable          Partager Partager
essais

12/04/2017

Citroën C4 Cactus Puretech 110 Shine

Rancho des temps modernes


par Patrick RENZI

Par tradition ancestrale et provocation stylistique, les chevrons ont toujours bouleversé les idées reçues de l'industrie automobile. Technologiquement avant-gardiste, esthétiquement surprenante, une Citroën a toujours été une voiture particulière au sens marginal du terme. L'ex Quai de Javel a subi les assauts de partenaires ou concurrents peu regardants côté morale et esprit de camaraderie. Plus soucieux de presser le jus du Citron que de recycler les pépins, ces faux-amis ont failli détruire un patrimoine bleu blanc rouge de tout premier plan.



QUELQUES GENERALITES

Force est de constater que sous cet angle, le Cactus a de sérieux atouts esthétiques.
Force est de constater que sous cet angle, le Cactus a de sérieux atouts esthétiques.
Jouant à fond l'extravagance des lignes et générant un concept totalement décalé, Citroën enfonce le clou initié dans les années 80 par une Matra Simca Rancho destinée aux loisirs et à un nouvel art de vivre. Cette fois, pour piquer les yeux et sensibiliser les curieux, Citroën nous gratifie d'un Cactus qui, ici, reçoit le Puretech 3 cylindres dans une mouture 110 ch et une finition Shine qui donnent à l'ensemble quelques sympathiques atouts pour recueillir les suffrages éparses d'une clientèle somme toute marginale.

LE TOUR DU PROPRIO

Une face avant identifiée et revendiquée par les chevrons du moment.
Une face avant identifiée et revendiquée par les chevrons du moment.
Le Cactus, c'est un style, un design qui, tout en ne reniant rien de l'identité actuelle de ses chevrons, se décline en un concentré de clins d'oeil qui font la peau des compromis esthétiques trop souvent rencontrés aux 4 coins des catalogues. Surfaces lissées, volumes fluides, custode et pavillons flottants, airbumps disgracieux, passages de roues, barres de toit épurées, toit panoramique... le Cactus ne laisse personne indifférent. Avec son hayon, il assure une utilité familiale de bon aloi et son gabarit lui permet quelques aisances où qu'il soit.
 

ESPACE INTERIEUR

Un des points forts du Cactus, ses sièges et ses allonges d'assises.
Un des points forts du Cactus, ses sièges et ses allonges d'assises.
La planche de bord qui annonçait à sa sortie l'esprit horizontal qui fait aujourd'hui les beaux jours de la nouvelle C3, n'est pas un modèle de rigueur ou de lisibilité graphique. Le ridicule écran digital qui fait office de combiné instrumental est petit, fouillis et ne donne pas la foule d'informations que nous aimerions connaitre. Une sorte de minimum syndical qui ne nous a pas convaincus comme la suppression des boutons de commande au profit d'un écran tactile multifonctions comme ils disent. Heureusement l'agencement du mobilier est bien vu avec des assises de sièges avant sofa, un espace genoux aux places arrière généreux, une ambiance colorée et un équipement conforme aux attentes.

ASPECT TECHNIQUE

Eu égard au poids très mesuré de la voiture, le 3 cylindres de 110 ch offre à l'ensemble des prestations routières très agréables.
Eu égard au poids très mesuré de la voiture, le 3 cylindres de 110 ch offre à l'ensemble des prestations routières très agréables.
On pourrait évoquer le Magic Wash et ses diffuseurs de lave-glace intégrés aux extrémités du balai d'essuie-vitres ou le traitement thermique haute performance du vaste toit panoramique débarrassé ainsi de son lourd occulteur, mais c'est sans conteste le gain de 200 kg par rapport à une C4 grâce à une plate-forme compacte et légère, un capot en alu, des aciers THLE et surtout des motorisations de faible cylindrée. Cela n'excuse pourtant pas les stupides vitres arrière entrebâillantes ou la banquette arrière rabattable monobloc, même si, à elles 3, elles économisent 17 kg... Il faut parfois savoir raison garder...

 

SUR LA ROUTE

Ce gigantesque toit panaramique est une réusiite totale.
Ce gigantesque toit panaramique est une réusiite totale.
C'est en fait en la conduisant que l'on apprécie vraiment certains bienfaits de la Cactus. Dotée d'une tenue de cap exemplaire, d'un confort de suspension satisfaisant et d'un bloc 3 cylindres de 1.2 litre dynamique et volontaire, la Cactus peut s'enorgueillir de prestations routières appréciées. Une direction douce et précise, un freinage que l'on ne prend pas en défaut, une consommation raisonnée pour peu que l'on reste dans le cadre d'une utilisation normalisée, tout cela ne fait pourtant pas oublier les bruits d'air qui envahissent l'espace ou la qualité de fabrication globalement en deçà des productions actuelles. Claquer une portière et vous aurez la réponse à vos interrogations.

 

ON SE RESUME

Un des points noirs du Cactus: son piteux écran digital en guise de bloc instrumental...
Un des points noirs du Cactus: son piteux écran digital en guise de bloc instrumental...
Honteusement dévalorisée par le bibendum Michelin puis maladroitement intégrée aux forceps dans l'empire PSA, la marque Citroën amputée qui plus est de ses modèles DS a toujours eu du mal à imposer ses différences conceptuelles. Défrayant souvent les chroniques les plus diverses, le généraliste Citroën reste encore aujourd'hui le symbole automobile de la marginalité esthétique et de l' innovation technique. La 2CV, la vraie DS, l'Ami 6, la GS, le Birotor, les sphères hydrauliques, la SM, la Mehari que sais-je encore... une brochette de petites merveilles qui ont écrit les belles pages de notre histoire automobile. La Cactus entre dans ce cadre, mais vendue à un prix exorbitant, Citroën la prive d'un succès commercial qui aurait pu glorifier son parcours.

NOTRE NOTATION

Si l'accès au coffre n'est pas un modèle du genre, il bénéficie cependant d'un hayon pratique et d'une modularité hélas amputée par un dossier de banquette monobloc.
Si l'accès au coffre n'est pas un modèle du genre, il bénéficie cependant d'un hayon pratique et d'une modularité hélas amputée par un dossier de banquette monobloc.
RECAPITULATIF    
ASPECT EXTERIEUR 452 500
EQUIPEMENT 601 800
COMMANDES DIVERSES 232 300
INSTRUMENTATION 258 400
SECURITE 704 800
PERFORMANCES 516 600
CONFORT DE CONDUITE 781 800
COTE PRATIQUE 391 500
COTE TECHNIQUE 704 800
BUDGET ET SAV 386 500
     
TOTAL GENERAL 5025 6000
MOYENNE 16.75 20.00

Typée Citroën avec certaines incohérences inhérentes à la marque, la planche de bord aurait mérité plus de rigueur.
Typée Citroën avec certaines incohérences inhérentes à la marque, la planche de bord aurait mérité plus de rigueur.
NOS COUPS DE COEUR
Concept unique
Prestations routières
Poids mesuré
Habitabilité

NOS COUPS DE GUEULE
Tarif prohibitif
Bruits d'air
Bloc instrument bizarroïde
Banquette arrière

ETOILES        *****
COEURS         ♥♥♥♥

Enfin une boîte à gants accessible et bien positionnée. A méditer !
Enfin une boîte à gants accessible et bien positionnée. A méditer !
Prix du modèle essayé (€) : 23690
Prix (à partir de/€) :              20750
Puissance fiscale (CV) : 05
Nbre de cylindres/soupapes : 3/12
Carburant : SP95
Cylindrée (cm3) : 1199
Alésage/course (mm) : 75x90.5
Puissance maxi (ch/tr) : 110/5500
Couple maxi (Nm/tr) : 205/1500
Transmission : AV
Boîte : BVM5
Freins AV : Disques V
Freins AR : Disques P
Diamètre de braquage (m) : 11.2
Long/Larg/Hauteur (cm) : 415/172/153
Empattement (m) : 259
Poids (kg) : 1020
Coffre (L) : 348/1170
Réservoir (L) : 50
Vitesse maxi (km/h) : 188
0 à 100 km/h (s) : 9.3
Rejet CO2 (g/km) : 107
Conso urbaine (L/100 km) : 5.8
Conso extra-urbaine (L/100 km) : 4.0
Conso mixte (L/100 km) : 4.7
Conso de l’essai (L/100 km) : 6.4

Notez


au hasard des essais déjà parus...
< >

Mercredi 1 Novembre 2017 - 15:44 Citroën Cactus EAT6 One Tone

Mardi 31 Octobre 2017 - 21:43 Isuzu D-Max Crew Quasar 4x4

édito | les news en live | focus | essais | les coups de Massu | reportages | nostalgie | éco green | évasion | biblio | kiosque


le magauto magazine automobile