LMA, le portail de l'actualité automobile

Accueil Accueil       Version imprimable Version imprimable          Partager Partager
nostalgie

15/11/2015

Citroën Ami 6

La gare d'Agnicourt


par Patrick RENZI

Agnicourt et Séchelles... petit village de l'Aisne… son bourg et son ancienne gare ! Garée dans ce petit garage attenant à la bâtisse de briques rouges, une Ami 6 attend que l'on daigne lui jeter un regard. Cela fait plusieurs années que son maître a rendu les clés et que ma grand-mère peine à sortir ce vestige du rayon de ses souvenirs.



Citroën Ami 6
Le bleu lavande se détache du pavillon blanc et donne à l'Ami 6 des allures un rien classieuses. Fidèles à l'esprit qui mène les chevrons depuis des lustres, les lignes générales de cette auto tranchent avec la production du moment. Fruit d'un coup de crayon bien hasardeux, l'Ami 6 se distingue par une personnalité forte, totalement revendiquée par une volonté de marquer une époque meurtrie. La Guerre d'Algérie vient tout juste de faire taire les fusils et les cicatrices de l'Indépendance ne sont pas prêtes de guérir. Il faudra du temps pour digérer les blessures d'une déchirure intense.

Notre Ami 6 est un témoin privilégié de ce début sanglant des années 60. Futuriste dans son âme, avant-gardiste dans ses traits, moderne dans son allure, elle fait tomber bien des tabous, à commencer par une rupture totale du style. Ce décrochement de la lunette arrière inversée est un véritable bras d'honneur à une société trop conservatrice. Ce capot creusé et torturé à l'extrême, nervuré à souhait et fragile, cette face avant bourrée d'une jovialité évidente. Les chromes ont la part belle.

Citroën Ami 6
N'empêche que cette Ami 6 a fière allure. Elle choque, surprend, fait jaser, mais ne laisse personne indifférent. Flanquée de sa robe bizzaroïde, l'Ami n'en est pas moins rudimentaire. L'intérieur est simple, mais moderne. L'habitabilité est généreuse, les sièges sont moelleux et la planche de bord conforte l'air du temps. Le volant monobranche très design, le compteur de vitesse, le voyant central, les tirettes du starter et du démarreur, le rétro central en pied de pare brise, l'essentiel est bien là… ou presque !

Sous le capot de notre Ami 6 trône un petit bicylindre à plat 4 temps à culbuteurs refroidi par air. La cylindrée de 602 cm3 développe 22 petits chevaux réels. L'Ami 6 est une 3 CV et c'est ainsi qu'on l'appelle souvent, histoire de la différencier de sa petite sœur mythique.

Parlons technique ! Un petit carbu Solex 30 alimente le moteur. La batterie est une 6 volts et la boîte 4 vitesses et marche arrière se commande par le levier de vitesses coulissant ornée de sa boule sans facette. Et la suspension ? Voilà bien un domaine où les chevrons excellent… L'Ami 6, forte de ses 4 roues indépendantes et de ses débattements généreux est pour le moins surprenante.

Citroën Ami 6
A l'image de la 2CV, la 3 pattes nous donne le tournis. Ici, roulis de rigueur. Dans les courbes, l'Ami 6 se dandine à l'extrême, au risque de basculer dans le vide des fossés ? Non, car la tenue de cap est une qualité essentielle de ces Citroën là. De l'effet certes, aussi bien dedans que dehors, mais quasiment immuable dans la plupart des circonstances, l'Ami 6 reprend ses esprits dès que le tracé de la route redevient plus tranquille… et puis au prochain virage, on en reprend pour un tour ! Petits cœurs s'abstenir…

Toute une époque, je vous dis, ma brave dame ! C'était le temps de l'insouciance, celui de nos jeunesses… nous étions à cent lieues de penser qu'un jour, la vie nous expliquerait ses méandres, ses pièges, ses tracas… C'est aussi cela, la nostalgie !

Sur la route, l'Ami 6 ne fait pas de folies particulières. Les 22 chevaux du bicylindre font ce qu'ils peuvent pour emballer les 640 kg de la voiture. Du coup, l'aiguille du compteur ne va pas au-delà des 110 km/h… en descente car dès qu'une montée se profile, il faut prendre son élan… !

Citroën Ami 6
Ceci étant, si la 3 CV n'est pas un foudre de guerre, les 25 litres de son petit réservoir d'essence sont suffisants pour avaler plus de 500 kilomètres, ce qui, à cette époque, n'est déjà pas si mal…
Fruit contrarié d'une genèse ambiguë, symbole d'un renouveau automobile somme toute bon marché, l'Ami 6 permettra à plus d'un million d'exemplaires de trouver preneurs dans les années qui suivent. Un exploit pour une voiture dont le lancement n'a pas recueilli tous les suffrages.

N'empêche que cette Ami 6 bleu lavande me fait remonter à la surface de mes pensées, une foule de souvenirs que je partagerais bien avec certains. Les aiguilles de l'horloge tournent si vite que l'on ne prend jamais le temps de dire à ceux qui nous aiment tout le bien que l'on pense d'eux. Par pudeur ? Par omission ? Par bêtise ? Quand on a juste 10 ou 15 ans, on n'a pas le cœur assez grand…

Notez

édito | les news en live | focus | essais | les coups de Massu | reportages | nostalgie | éco green | évasion | biblio | kiosque


le magauto magazine automobile