LMA, le portail de l'actualité automobile

Accueil Accueil       Version imprimable Version imprimable          Partager Partager
reportages

29/05/2018

Chimirec

Dépollueur de planète

par Patrick RENZI

Tartas - Avant tout spécialiste de la gestion des déchets, de leur collecte auprès des administrations, des collectivités, des mondes de l'automobile, du transport, de l'aéronautique, de l'énergie, du BTP, de la chimie, de la pharmacie..., l'entreprise familiale Chimirec fête ses 60 ans de bons et loyaux services au chevet d'une planète mal en point.


C'est avec une belle intelligence, une vue d'esprit élargie et une énergie sans faille que Jean Fixot a le plaisir de nous convier à la visite guidée du site Dargelos de Tartas, à quelques encablures de Mont de Marsan, une sorte de base landaise du Groupe, qui en profite pour souffler également ses soixante bougies.

En 1958, l'entreprise fondée par Pierre Fixot, le père de Jean... était uniquement spécialisée dans la collecte des huiles lourdes. Sans foi ni loi, chaque utilisateur faisait à peu près ce qu'il voulait de ses déchets et ce n'est qu'en 1975 que fut enfin votée la Loi sur l'élimination des déchets. Le fils Jean entre dans la société 3 ans plus tard et pas question pour lui de jouer les petits chefs avant l'heure. Echelon par échelon, chauffeur, manutentionnaire, commercial, il occupe de nombreux postes pour apprendre l'entreprise et ne reprendre ses rênes qu'en 1987. Nos deux hommes ont compris que l'avenir était devant eux et que seuls, ils ne pourraient pas faire face et rester indépendants. L'idée est donc venue de mailler le territoire en rachetant des sites concurrents... devenus amis!

 

Aujourd'hui, l'environnement et la protection de la planète, le tri des déchets et leurs optimisations sont entrer dans nos moeurs, force de lois multiples et de réglementations strictes et répressives obligent et la préservation de la planète a enfin pris tout son sens... toute la planète? Certes non... il y a bien quelques villages pas forcément gaulois qui se rebiffent...! Acteur majeur de la dépollution, Chimirec se développe et diversifie son expertise. Chez Chimirec, pas de traitement réel des déchets réservés à des centres dédiés, une sorte de chasses gardées et réservées à certains groupes spécialisés du CAC 40 qui font les beaux jours de leurs actionnaires tout en ponctionnant à foison les deniers publics par des soutiens dévoyés. Ne sommes-nous pas dans un milieu où les ordures sont reines?


 

Chimirec ramasse, trie et transporte tout ce qui est jeté, excepté les explosifs et les déchets médicaux. Pour le reste, filtres, huiles claires, liquides de refroidissement, plastique, matériels souillés,... rien n'échappe à la vigilance Chimirec qui réalise un chiffre d'affaires de 145 millions d'euros (+10% en 2016) et qui emploie 1200 salariés sur ses 35 sites français. Au final, ce sont plus de 300000 tonnes de déchets sensibles que le Groupe collecte auprès de ses 45000 clients un brin pollueurs...


 

Mailler le territoire hexagonal en faisant main basse ou en intégrant amiablement la concurrence est une chose, mais le Groupe lorgne également au delà de nos frontières... enfin celles qui existaient encore il y a quelques années. Ca s'appelle le développement à l'international et chez Chimirec, on a traité le sujet dès 2004 en s'implantant en Pologne, puis au Québec, en Turquie, en Arabie Saoudite et au Maroc. Et rien qu'à voire la mine réjouie de l'ami Jean Fixot, on se dit que le voyage n'est pas près de s'arrêter, d'autant que la jeune génération pointe son nez et que ce n'est pas demain qu'on va manquer de déchets à collecter.
 
Notez



Dans la même rubrique :

Mondial 2018 - 14/10/2018

Best Oil - 06/07/2018

2 CV Cochonou - 19/05/2018

Nova Car #1 - 11/05/2018

Genève 2018 - 03/04/2018

FCA à vendre - 01/11/2017

Mitsubishi 2017 - 01/05/2017

Rétromobile 2017 - 13/02/2017

RWB - 07/01/2017

1 2 3 4

édito | les news en live | focus | essais | les coups de Massu | reportages | nostalgie | éco green | évasion | biblio | kiosque



presscar magazine automobile