LMA, le portail de l'actualité automobile
LMA le mag'

Accueil Accueil       Version imprimable Version imprimable          Partager Partager

06/01/2016

Africa Eco Race 2016 - Etape 7

Splendeur mauritanienne


Après une fin de journée consacrée aux formalités de visa, qui avaient été déplacées au premier bivouac pour faciliter le passage de la frontière Mauritanienne, et après une nuit plutôt douce au niveau température, les concurrents de l'AFRICA ECO RACE 2016 sont entrés dans le vif du sujet ce matin pour la première vraie étape sur les pistes sablonneuses de Mauritanie. Une spéciale qui, sans faire de dégâts, a tout de même permis que certains écarts se creusent parmi les animateurs de la course.



Africa Eco Race 2016 - Etape 7
Mardi 5 janvier 2016
ÉTAPE 7 : CHAMI / AMODJAR : 444 km
DÉPART DU BIVOUAC
SPÉCIALE : CHAMI / AZOUGI : 414 km
LIAISON : AZOUGI / AMODJAR : 30 km


Première victoire de spéciale pour Andrew NEWLAND en moto
Andrew NEWLAND est un sympathique entrepreneur dans le bâtiment britannique qui travaille beaucoup chez lui à Londres. C'est aussi un excellent pilote de moto qui pratique assidument l'Enduro mais il n'a pas spécialement la culture des rallyes tout terrain car c'est à peine s'il connaissait le nom de Pal Anders ULLEVALSETER. Il est donc arrivé sans aucun complexe sur cette 8ème édition de l'AFRICA ECO RACE qui constitue un de ses premiers rallyes. Après avoir brillé en début de course, l'Anglais a connu des soucis sur la dernière étape marocaine lui ayant fait perdre 3 heures. Parti ce matin en 3ème position, Andrew NEWLAND a profité d'une grosse erreur de navigation de Pal Anders ULLEVALSETTER pour signer son premier succès en rallye.

Le Britannique devance Norbert DUBOIS, 2ème de la spéciale. Derrière, on retrouve une fois encore Anastasiya NIFONTOVA, toujours aussi performante, mais bien aidée par le Français Stéphane HAMARD lors d'un ensablement jusqu'au moteur. La pilote Russe conforte sa 2ème place au général mais elle est toujours talonnée par son compatriote Dmitry AGOSHKOV à un peu plus de 13 minutes, mais aussi et surtout par le Français Norbert DUBOIS qui fait un retour spectaculaire en 4ème position devant Stéphane HAMARD. Joli come back aussi d'Andrew NEWLAND qui revient 6ème au général grâce à sa performance du jour.

Kanat SHAGIROV enfonce le clou
Le plus compliqué en rallye tout terrain, particulièrement sur l'AFRICA ECO RACE et encore plus en Mauritanie, c'est de partir le premier et d'ouvrir la piste. D'ailleurs, rares sont ceux qui s'imposent sur une spéciale en partant premier. C'est pourtant ce qu'a réussi à faire Kanat SHAGIROV, le leader de l'épreuve au volant de son TOYOTA Overdrive.

Et avec la manière puisque le Kazakh relègue le 2ème, Jérémie CHOISEAU et son OPTIMUS, à 17'36''. La 3ème place du jour revient à l'OSCAR russe d'Anton GRIGOROV, toujours efficace en Mauritanie, suivie des OPTIMUS de Philippe GOSSELIN et surtout Guillaume GOMEZ qui entre enfin dans le top 5.
 
Les TAREK de Yves FROMONT et Patrick MARTIN sont toujours dans le coup en terminant 6ème et 7ème, devant les deux OPTIMUS de Jean Pierre STRUGO et Pascal THOMASSE.
 
Les deux pilotes du Team MD Rallye Sport font la bonne opération du jour au général puisque Jean Antoine SABATIER et Mathieu SERRADORI, leurs adversaires directs, ont connu, pour le premier un nouveau bris de courroie de direction assistée et, pour le second, un problème de courroie de pompe à eau. Bilan, 34'23'' de perdues pour SERRADORI alors qu'il était bien parti pour s'imposer et plus d'une heure envolée pour SABATIER qui perd deux places au provisoire. A noter tout de même que les huit OPTIMUS en course ont tous franchi l'arrivée ce soir, dans les 20 premiers et avec seulement 1h05'15'' de retard sur le vainqueur pour Jean Noël JULIEN, le " plus mal classé " de la flotte.
 
Même s'ils sont rentrés au bivouac de Amodjar un peu plus tard, les T2 ont bien tiré leur épingle du jeu, à l'image d'Alexander TERENTYEV, le leader de cette catégorie des véhicules de série. Au volant de son incroyable FORD Raptor, le Russe s'impose à nouveau, devant les TOYOTA du Kazakh Marat ABYKAYEV et du Français Marc AIVAZIAN, enfin sur le podium, après une semaine marocaine cauchemardesque. Une belle récompense pour lui, son copilote Claude FOURNIER et toute l'équipe 2000 Aventures qui ont travaillé comme des fous pour remettre l'auto en état de continuer.

Toute petite revanche de Anton SHIBALOV en camion
Après avoir été battu hier par le KAMAZ Hybride de son co-équipier Sergey KUPRIANOV, Anton SHIBALOV a pris, sur cette spéciale de pilotage, une toute petite revanche puisque le Russe devance de 34 secondes son compatriote. Un écart infime entre les deux camions bleus après 414 km qui prouve, s'il en était besoin que, contrairement aux éditions précédentes, aucune consigne de course n'a été donnée pour l'instant.

Une fois encore, le tchèque Tomas TOMECEK signe le 3ème chrono au volant de son TATRA, une dizaine de minutes derrière les deux KAMAZ et 3 minutes devant le SCANIA du Hongrois Miklos KOVACS. Quant à Elisabete JACINTO, la portugaise a inauguré les plaques de désensablage de son MAN car elle s'est posée en changeant de trace pour doubler KOVACS. Au total, une quarantaine de minutes perdues mais elle conserve pour l'instant la 3ème place du général.

Mercredi 6 janvier, c'est une boucle de 377 km autour d'Atar à laquelle prendront part les concurrents. Une journée plutôt copieuse au niveau sable avec également de la navigation, toujours au cœur de paysages somptueux.

 
Notez

le magauto magazine automobile