LMA, le portail de l'actualité automobile
LMA le mag'

Accueil Accueil       Version imprimable Version imprimable          Partager Partager

04/01/2016

Africa Eco Race 2016 - Etape 6

1ère victoire pour un Optimus


Après une liaison de plus de 400 km et un passage express de la frontière entre le Maroc et la Mauritanie, la deuxième semaine de course de l'AFRICA ECO RACE a débuté par une spéciale de 174 km, ne comportant pas de difficulté majeure, si ce n'est une température dépassant les 30 degrés. Les principaux animateurs de l'épreuve s'en sont donnés à cœur joie entre attaque maximum et tactique de course, offrant finalement une spéciale très disputée.



Africa Eco Race 2016 - Etape 6
Lundi 4 janvier 2016
ÉTAPE 6 : DAKHLA / CHAMI : 617 km
LIAISON : DAKHLA / BOULANOUAR : 438 km
SPÉCIALE : BOULANOUAR / CHAMI : 174 km
TRANSFERT : CHAMI / BIVOUAC CHAMI : 5 km
UNE DEUXIÈME SEMAINE QUI COMMENCE TRANQUILLEMENT

Après une liaison de plus de 400 km et un passage express de la frontière entre le Maroc et la Mauritanie, la deuxième semaine de course de l'AFRICA ECO RACE a débuté par une spéciale de 174 km, ne comportant pas de difficulté majeure, si ce n'est une température dépassant les 30 degrés. Les principaux animateurs de l'épreuve s'en sont donnés à cœur joie entre attaque maximum et tactique de course, offrant finalement une spéciale très disputée.

Pal Anders ULLEVALSETER ne faiblit pas en moto
Les jours se suivent et se ressemblent dans la catégorie moto puisque Pal Anders ULLEVALSETER a remporté sa 5ème victoire d'étape d'affilée. Autant dire que le Norvégien est intouchable au guidon de sa KTM 450. Malgré tout, ses adversaires ne baissent pas les bras, à l'image de Norbert DUBOIS qui se classe 2ème, en regrettant toutefois de ne pas avoir eu sa grosse KTM 690 car la spéciale était très roulante et l'on sait que le motard français est capable de mettre du gros gaz.

Derrière, on retrouve le Russe Dmitry AGOSHKOV qui devance sa compatriote Anastasiya NIFONTOVA, du reste toujours 2ème du général derrière ULLEVALSETER. En revanche, mauvaise journée pour le pilote Belge Jean Louis BLANPAIN qui a cassé le moteur de sa KTM dès le début de spéciale. S'il a de quoi réparer ce soir en rentrant au bivouac avec le camion balai, il pourra repartir demain comme le veut le règlement de l'AFRICA ECO RACE, tout comme l'Allemand Thomas SCHATTAT, victime lui aussi d'une casse du moteur de sa YAMAHA.

Première victoire d'étape pour un OPTIMUS avec Dominique HOUSIEAUX

Depuis le début de cette AFRICA ECO RACE 2016, on ne peut pas dire que Dominique HOUSIEAUX ait brillé au volant de son OPTIMUS avec même deux premiers jours plutôt catastrophiques. Résultat, le Français pointe en 17ème position au général, à plus de 4 heures du leader. Pour autant, ce pilote reconnu du milieu des rallyes tout terrain n'a pas abdiqué et, à défaut de gagner la course, il compte bien briller sur cette semaine mauritanienne. A plus de 145 km/h de moyenne, Dominique HOUSIEAUX à avalé les 174 km en attaquant au maximum pour finalement s'imposer devant le TOYOTA de Kanat SHAGIROV, toujours leader du général, et son co-équipier du Team MD Rallye Pascal THOMASSE, qui conforte un peu plus sa 3ème place provisoire. Belle journée également pour le Hongrois Balazs SZALAY dont l'OPEL à moteur V8 signe le 4ème chrono devant le NISSAN du Portugais Ricardo LEAL DOS SANTOS.

A signaler aussi le 19ème temps de Mathieu SERRADORI qui s'élancera du coup très loin pour la spéciale entre Chami et Atar. Ce sera peut-être le moment pour le Français de faire parler la poudre et de réaliser un bon coup s'il parvenait à revenir sur ses principaux adversaires qui partiront tous devant lui.
 
Bataille à coup de secondes chez les camions
La course camion, surtout entre les deux KAMAZ qui occupent les deux premières places du général, a été magnifique puisqu'elle s'est soldée par la victoire de Sergey KUPRIANOV pour 40 petites secondes devant Anton SHIBALOV. Derrière, le Tchèque Tomas TOMECEK réalise le 3ème chrono au volant de son TATRA en devançant d'un peu plus de 3 minutes le MAN de la Portugaise Elisabete JACINTO.

Mardi 5 janvier, les participants de l'AFRICA ECO RACE 2016 vont entrer dans le vif du sujet avec 413 km de spéciale entre Chami et Amodjar. Une étape sablonneuse avec déjà des franchissements de dunes qui, compte tenu de la chaleur qu'il fait en Mauritanie actuellement, pourrait rendre le sable peu porteur et engendrer quelques difficultés.
 
 
Notez

le magauto magazine automobile