LMA, le portail de l'actualité automobile
LMA le mag'

Accueil Accueil       Version imprimable Version imprimable          Partager Partager

10/01/2016

Africa Eco Race 2016 - Etape 11

Une finale en apothéose



Même si la cause semblait entendue pour les premières places aussi bien en moto qu'en auto et en camion, les places sur le podium étaient loin d'être jouées et plusieurs batailles se sont déroulées jusque dans les derniers kilomètres de cette spéciale de 207 km dont l'arrivée était jugée à une centaine de kilomètres de Nouakchott en Mauritanie. Une étape finale en apothéose pour l'AFRICA ECO RACE 2016 qui restera comme une des éditions les plus réussies et surtout les plus disputées.



Africa Eco Race 2016 - Etape 11
Samedi 9 janvier 2016
ÉTAPE N°11 : AKJOUJT / ST LOUIS : 548 km
DÉPART DU BIVOUAC
SPÉCIALE : AKJOUJT / FIMLIT : 208 km
LIAISON : FIMLIT / SAINT LOUIS : 340 km

Dimitry AGOSHKOV signe le scratch
Pal Anders ULLEVALSETER n'ayant pas besoin de forcer sur cet ultime secteur chronométré pour remporter son second succès consécutif sur l'AFRICA ECO RACE, et Andrew NEWLAND souhaitant avant tout préserver sa 2ème place, les deux pilotes se sont contentés de signer respectivement les 3ème et 5ème temps, laissant en découdre les deux pilotes en lice pour la 3ème marche du podium.

Du coup, Stéphane HAMARD et Dmitry AGOSHKOV se sont livrés à un superbe duel. Malgré la victoire de spéciale du Russe, la bagarre à finalement tourné à l'avantage du Français qui, en terminant 2ème à 1'59'', a pu garder 3 minutes d'avance pour conserver la 3ème place en moto. L'homme de l'ile de La Réunion fait une pierre deux coups puisqu'il remporte aussi la catégorie Malle Moto, réservée aux pilotes assistés uniquement par le camion d'organisation qui transporte le matériel de ces motards 100% amateurs. Il termine également 2ème de la catégorie Vétéran remportée par Pal Anders ULLEVALSETER.

Le premier + de 450 cm3 est l'italien Stefano CHIUSSI, 5ème du général alors que la première moto Africaine est Julien SANCHEZ, 10ème. Chez les femmes, victoire de Anastasiya NIFONTOVA, victime d'une grosse chute aujourd'hui mais qui termine tout de même ce Monaco - Dakar en 11ème position. La Russe est la seule pilote féminine à être classée.
 
Mathieu SERRADORI termine en beauté
Comme sur deux roues, l'affaire étant quasiment entendue pour le Kazakh Kanat SHAGIROV, le leader du général et pour le Français Pascal THOMASSE, son dauphin, tous les regards étaient tournés vers Jean Antoine SABATIER et Mathieu SERRADORI, en bataille pour la 3ème place et séparés de seulement 1'15''. Autant dire rien du tout après plus de 3000 kilomètres de secteurs chronométrés. Au CP1, SERRADORI avait déjà repris 40 secondes à SABATIER en sortant une attaque d'un autre monde au volant de son Buggy SRT. Hélas, le suspens n'allait pas durer très longtemps car la radio du rallye annonçait le BUGGA ONE de SABATIER immobilisé sur le piste pour un changement de roue. Dès lors, le Franco Marocain n'avait plus aucune chance de rester sur le podium à la régulière, d'autant que SERRADORI s'imposait au scratch en déposant littéralement ses adversaires, reléguant Jérémie CHOISEAU à 6'17'' et Pascal THOMASSE à 7'25''. Un gouffre sur 207 kilomètres et d'ailleurs, lorsqu'on calcule la moyenne du Buggy numéro 210, le résultat est de 143 km/h.
 
Kanat SHAGIROV se classe 4ème de cette ultime spéciale, sans prendre de risque à 9'20'', devant Jean Antoine SABATIER à 10'52''. Dans les différentes catégories, Patrick MARTIN remporte la classe deux roues motrices diesel en se classant 6ème de l'épreuve, Alexander TENRENTYEV prend la 20ème place et s'impose chez les véhicules de série, les T2, alors que Jean Hugues MONEYRON gagne l'OPEN sur un petit Buggy PREDATOR. Le Franco Sénégalais sera d'ailleurs largement attendu au Lac Rose ce dimanche 10 janvier. A noter que 34 autos et camions ont réussi à finir cet AFRICA ECO RACE 2016.
 
Sergey KUPRIANOV sauve l'honneur chez les camions
Le KAMAZ N° 403 est rentré très tard au bivouac. Malgré cela, il était bien au départ de Akjoujt ce matin et Sergey KUPRIANOV n'était visiblement pas décidé à faire de la figuration puisqu'il s'est imposé en obtenant le 9ème temps, autos et camions confondus. Le Russe devance de 36 secondes son co-équipier Anton SHIBALOV, vainqueur de la catégorie camion sur l'AFRICA ECO RACE pour la troisième fois en trois participations. SHIBALOV égale le record de victoires du Tchèque Tomas TOMECEK sur TATRA, 2ème du rallye mais 3ème de la spéciale, pour 6 secondes devant le MAN de la Portugaise Elisabete JACINTO, sur la troisième marche du podium final des mastodontes du désert. A noter que Sergey KUPRIANOV remporte la catégorie Expérimentale réservée aux véhicules hybride puisque le KAMAZ fonctionne au gaz GPL.


Ce soir, une ambiance de fête régnait déjà au bivouac de Saint Louis. Après une liaison de 225 km, les concurrents de l'AFRICA ECO RACE se lanceront dans l'ultime et mythique spéciale du Lac Rose, longue de 24 km entre le village de pêcheur de Kayar et le Lac Rose où sera dressé le podium qui honorera tous les lauréats et les finishers.
Notez

le magauto magazine automobile