LMA, le portail de l'actualité automobile

Accueil Accueil       Version imprimable Version imprimable          Partager Partager

13/11/2017

28ème rallye Aïcha des Gazelles du Maroc

Toujours plus loin !


Imaginez 165 équipages 100% féminins de 16 nationalités différentes qui parcourent plus de 1300 km pour rejoindre la plage d'Essaouira et vous avez sommairement défini le concept même du rallye Aïcha des Gazelles. Elles ont 20 ans, parfois plus de 60, elles roulent en 4x4, crossover, moto, quad ou voiture électrique et pour l'info, pour 80% d'entre elles, c'était la première fois...



Pas facile pour ces drôles de dames de tracer leur route, car totalement déconnectées, sans téléphone ni GPS, elles naviguent à l'ancienne et dans ces étendues immenses de désert, l'entraide est un bien précieux. Splendeur des paysages, expérience humaine de tout premier plan, doutes stressants, bonheurs magnifiques, ce rallye est un réel cocktail où se mêlent avec bonheur les valeurs même de l'âme humaine.
Six étapes, deux marathons, ces Gazelles sont fabuleuses.

Le défi électrique

Tendance oblige, l'esprit électrique planait depuis 2017 où les organisateurs avaient officiellement testé les bienfaits de la Citroën E-Mehari, symbole de l'E-Gazelles, une première dans l'histoire du rallye-raid. Cette année, 1 E-Mehari, 4 Bolloré Bluesummer et une Zoe ont franchi la ligne d'arrivée sans casse ni panne après avoir parcouru en moyenne plus de 100 km journaliers. Pas facile de trouver une borne de recharge en plein milieu du désert et de ses étapes de sable à perte de vue. Une gageure pour ces équipages qui ont du apprendre à gérer l'impossible, au milieu de nulle part, même si les parcours avaient été spécialement adaptés. Une bonne raison pour les constructeurs de tester leurs montures, un banc d'essai à l'échelle réelle, une moisson de données précieuses qui serviront aux concepteurs de faire évoluer positivement les voitures. Pour sa part, la Zoé, qui termina 2ème, sommairement préparée pour affronter le désert (garde au sol, protection moteur et train arrière, pneus tout terrain) conservait par ailleurs ses 2 uniques roues motrices.

CLASSEMENTS

CATEGORIE 4X4/CAMIONS
1 - Equipage 438 - Hélène Grand'Eury et Charlotte Zucconi
2 - Equipage 246 - Carole Montillet et Sylvie Godeau Gellie
3 - Equipage 153 - Fabienne Galidie et Tania Lio-Martinez
CATEGORIE CROSSOVER/SUV
1 - Equipage 312 - Laetitia Giraud et Sarah Sourbier
2 - Equipage 313 - Solen Kerleroux et Carine Poisson
3 - Equipage 310 - Sandrine Martial et Isabelle Faust
CATEGORIE QUADS/MOTOS/SSV
1 - Equipage 28 - Elisabeth Fraft et Sonia Baudouin-Guerard
2 - Equipage 27 - Prune Salti et Elisa Bouland
3 - Equipage 26 - Amélie Delachesnais et Emilie Cazal
CATEGORIE E-GAZELLES
1 - Equipage 503 - Natacha Bordry et Clothilde Hamion
2 - Equipage 502 - Mélanie Mor et Delphine Miquel
3 - Equipage 504 - Kiera Chaplin et Jazmin Grimaldi

Notez


Dans la même rubrique :

Historic Tour Dijon - 08/05/2017

Dakar 2016 / J-1 - 02/01/2016

Dakar 2016 / J-2 - 01/01/2016

Grand Prix de Russie - 15/10/2015

Grand Prix de Japon - 27/09/2015

Grand Prix d'Italie - 07/09/2015

1 2 3


Recherche





presscar magazine automobile